BRIGIL

 Se remettre au vert 

Contenu commandité
[PUBLIREPORTAGE] Le secteur Kanata Lakes est particulièrement d'intérêt pour les amateurs de nature vierge. Comme son nom l'indique, on y trouve effectivement quelques lacs, notamment dans la réserve naturelle South March en bordure de la promenade Terry Fox.

Le quartier Kanata à l’ouest du centre-ville d’Ottawa a connu un essor économique et démographique important au cours des 20 dernières années. Poussées par l’arrivée d’entreprises de haute technologie, de nombreuses familles francophones y ont élu domicile.

Le secteur voisine la Ceinture de verdure, une zone protégée qui sert encore aujourd’hui de tampon entre Kanata et le centre-ville; c’est l’écrin qui entoure le joyau. 

Nature et cultures
Kanata Lakes propose à la fois les verts manucurés du Kanata Golf & Country Club, et le vert des boisés environnants et préservés à l’état sauvage. Les développeurs résidentiels ont voulu protéger la vocation de « ville-jardin » qui a marqué son essor dans les années ’60. 

Si près, si loin…  
Vivre à Kanata Lakes ne signifie pas pour autant se priver du confort de la vie moderne. Les centres commerciaux Signature et Kanata Centrum sont tout près, et l’on compte plusieurs restaurants, boutiques et entreprises de service dans le voisinage. Le Centre Canadian Tire rassemble les amateurs de hockey et de spectacles, tandis que l’Hôpital Queensway Carleton et de nombreuses cliniques de santé offrent une présence rassurante à proximité.

Pas étonnant que dans un tel cadre de vie, tout constructeur en habitation doit embrasser entièrement la philosophie verte dans son projet de développement. Brigil s’est donc intégré naturellement dans cet environnement, puisque l’entrepreneur prône depuis longtemps des valeurs similaires: densification pour réduire l’étalement urbain, création d’espaces verts et stationnements souterrains pour réduire les ilots de chaleur, etc.

Brigil, naturellement
Le projet Kanata Lakes de Brigil est à la fois près de la nature et des services pratiques, tout en s’écartant confortablement de la fébrilité du centre-ville. La communauté comprend cinq immeubles de quatre étages calmes et intimes. 

Des terrasses sur le toit, des ascenseurs, des salles polyvalentes, des balcons plus grands que la moyenne pour presque toutes les unités, une salle d’entraînement et deux étages de stationnement intérieur pour les locataires agrémentent le tout.

Locataire de l’endroit, Beulah Dwyer ne tarit pas d’éloges: « J’ai été attirée par Kanata Lakes en raison de la beauté de la région et de sa proximité aux magasins, aux restaurants et aux sentiers de randonnée. J’ai décidé de louer et j’aime beaucoup mon espace et le confort et la sérénité qu’il me procure. Le personnel a été amical et serviable à tous égards et je suis très heureuse de ma décision d’appeler cet endroit ma maison. »

Avec le retour des beaux jours, pourquoi ne pas se remettre au vert?