- Nom de l’entreprise : Mécanique Concept M.B. - Lieu : Dupuy, Abitibi-Témiscamingue - Secteur d’activité : Mécanique industrielle, fabrication et conception de pièces - Cédant : Mario Boudreau - Repreneurs : Guy Dallaire et Aaron Lahaie

SÉRIE - À votre tour! 2/6

Transfert d’entreprise en deux temps : Mécanique Concept M.B. prépare sa relève

Il y a deux ans, Mario Boudreau, propriétaire de Mécanique Concept M.B., ne songeait pas encore à la retraite. Mais quand deux de ses employés ont manifesté leur intérêt à reprendre l’entreprise, il a saisi l’occasion pour préparer sa relève, faisant du même coup un généreux cadeau à ses nouveaux associés.

L’entrepreneur a décidé de transférer l’entreprise à ses employés en deux temps, en commençant par leur céder 49 % de ses actions à prix d’ami. « Ce n’est pas facile de trouver une bonne relève, explique le fondateur de cette entreprise de mécanique industrielle située à Dupuy, en Abitibi-Témiscamingue. Les gars étaient intéressés et avaient du potentiel, alors je me suis assuré qu’ils ne soient pas pris à la gorge dès le départ. »

Lancée en 2005, Mécanique Concept M.B. compte une trentaine d’employés et réalise un chiffre d’affaires annuel de deux millions de dollars. Si tout va comme prévu, Guy Dallaire et Aaron Lahaie, les deux nouveaux associés, en deviendront entièrement propriétaires dans cinq ans. Cette période de transition leur donnera le temps d’acquérir les connaissances et l’expérience nécessaires pour diriger l’entreprise. « Nous avons encore beaucoup à apprendre, et nous sommes très chanceux de pouvoir compter sur l’expérience de Mario », souligne Guy Dallaire.

Un transfert bien planifié

Pour s’assurer de bien faire les choses, Mario Boudreau s’est bien entouré. Il a fait appel à la MRC d’Abitibi-Ouest pour élaborer un plan stratégique et n’a pas hésité à consulter notaire, comptable et fiscaliste. Surtout, il a pu compter sur l’appui précieux d’un conseiller du Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ), un organisme qui appuie gratuitement les entrepreneurs dans ce type de transaction.

« Le CTEQ nous a permis de prévoir toutes les éventualités et de faire appel aux bonnes ressources, affirme Mario Boudreau. Leur présence dans le dossier a aussi rassuré les institutions financières. Les gens du CTEQ ont vu des centaines de transferts d’entreprise, et leur expertise nous a fait gagner beaucoup de temps. Mon seul regret est de ne pas les avoir consultés plus tôt ! »

Un nouveau souffle

L’arrivée de ses deux associés a eu un effet stimulant sur l’entreprise, qui a le vent dans les voiles. « Mes associés ont de l’ambition et ont envie de faire progresser l’entreprise. Alors, j’embarque et j’ai beaucoup de plaisir, parce que je ne suis plus seul pour le faire », dit l’entrepreneur. Une vitalité qui augure bien pour l’avenir de Mécanique Concept M.B.

Alain Chevalier, conseiller senior au CTEQ

Secret de réussite

« La réussite de ce transfert d’entreprise tient en seul mot : la communication. Tous les partenaires étaient ouverts dans leurs discussions et dans leur approche, il n’y avait pas de cartes cachées. Ils n’ont pas hésité à demander de l’aide et des conseils, et ils se sont entourés de bonnes ressources professionnelles, même si cela entraînait des coûts. De plus, ils ont commencé tôt et ont pris leur temps pour bien faire les choses. Cette transaction en deux temps témoigne d’ailleurs d’une excellente préparation, puisqu’un bon transfert d’entreprise demande de 5 à 8 ans. Les associés se donnent du temps pour faire le transfert de connaissances et pour corriger le tir au besoin. Ils ont mis toutes les chances de réussite de leur côté. »

À propos de cette série

Le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) facilite la période de passage d’un cédant vers un repreneur. Pour mieux comprendre son rôle, les journaux du Groupe Capitales Médias
vous présentent quelques exemples de transfert d’entreprise réussis notamment par la présence du CTEQ. 

Un rendez-vous à lire le mercredi.