Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Un cas de COVID-19 sans conséquence chez les Saguenéens

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
La COVID-19 frappe de nouveau les Saguenéens de Chicoutimi, mais cette fois, le virus n’aura pas d’incidence sur la poursuite des activités régulières de l’équipe. Mercredi, un membre du personnel de la formation de la Ligue de hockey junior majeur du Québec a reçu un test positif, mais le risque de propagation est considéré comme nul.

«Après l’enquête épidémiologique du personnel du circuit et de la Santé publique, il a été déterminé que la personne infectée n’a pas été en contact rapproché avec les joueurs ou les autres membres du personnel hockey à l’intérieur de l’environnement de l’équipe, a mentionné en fin d’après-midi dans un communiqué le responsable des communications de la LHJMQ, Maxime Blouin. En concordance avec le protocole de la ligue et les mesures mises en place par l’organisation des Saguenéens, les facteurs de risque tels que la durée de l’exposition, les symptômes de la personne infectée au moment des contacts et l’environnement dans lequel l’exposition a eu lieu ont tous été considérés lors de l’évaluation du niveau de risque.»

S’en tenant au communiqué, l’entraîneur-chef des Saguenéens Yanick Jean a tout de même spécifié que la qualité du protocole mis en place par la LHJMQ ainsi que l’application stricte des règles par l’organisation ont fait en sorte de limiter les contacts et donc les risques pour cette situation particulière.

C’est la deuxième fois qu’un membre du personnel des Saguenéens est infecté à la COVID-19. Au début du mois de novembre, un cas avait été détecté, ce qui avait forcé une quarantaine de deux semaines pour tous les joueurs et entraîneurs, ce qui ne sera pas nécessaire cette fois-ci. Les entraînements se poursuivront normalement jusqu’aux deux prochaines rencontres, qui auront lieu dans la bulle chicoutimienne du 22 au 24 janvier, face au Phoenix de Sherbrooke et le Drakkar de Baie-Comeau.