Pavel Grishin pourrait ne jamais porter les couleurs du Phœnix de Sherbrooke en raison de la pandémie.
Pavel Grishin pourrait ne jamais porter les couleurs du Phœnix de Sherbrooke en raison de la pandémie.

L’expérience Pavel Grishin compromise

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Après avoir tenté à maintes reprises de faire grimper le défenseur russe Pavel Grishin dans un avion en direction du Canada, le Phœnix a perdu espoir de pouvoir compter sur son premier choix européen en 2020.