Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Evgeny Kashnikov
Evgeny Kashnikov

Semaine critique pour les Russes des Olympiques

Jean-François Plante
Jean-François Plante
Le Droit
Article réservé aux abonnés
La tenue du Championnat mondial de hockey junior à Edmonton va permettre à certaines équipes de la LHJMQ de récupérer des joueurs de premier plan pour la portion la plus importante de la saison.

Dix joueurs ont profité de cette porte d’entrée au Canada pour rester au pays et pourront enfin disputer leurs premiers matches de la saison dans les prochains environnements protégés du circuit Courteau. En raison de la pandémie mondiale, il y avait seulement six patineurs européens dans la LHJMQ avant les Fêtes.

Chez les Olympiques de Gatineau, la prochaine semaine sera cruciale pour les Russes Alexei Prokopenko et Evgeny Kashnikov. Contrairement aux autres joueurs qui se joignent graduellement à leurs équipes, ils n’ont pas participé au Championnat mondial. Les démarches pour les faire rentrer au pays sont plus compliquées, toujours en raison de la COVID-19.

«Ils ont leurs passeports et leurs visas. Tous les papiers sont en règle. Nous attendons la fameuse lettre d’intention du gouvernement que nous sommes censés recevoir cette semaine. Si nous pouvons avoir cette lettre, nos deux Russes pourront rentrer à Gatineau dans les deux jours suivants», a expliqué l’entraîneur-chef Louis Robitaille.

Dans son esprit, le dossier des joueurs européens de la LHJMQ va passer ou casser cette semaine.

«Ça fait longtemps que nous attendons. Nous sommes contents de voir que certaines équipes pourront aligner leurs joueurs européens. Nous aimerions avoir le même luxe et la même chance que les autres équipes afin de pouvoir rivaliser à forces égales. Prokopenko a été le capitaine de l’équipe russe au Défi mondial des moins de 17 ans. Il sera un élément important de notre équipe dans les prochaines années. Nous tenons à l’intégrer à notre alignement le plus rapidement possible.»

Si la démarche devait échouer, Louis Robitaille peut se consoler pour le défenseur Kashnikov.

«Il était ici l’an dernier, mais il joue désormais dans la Ligue junior de la Russie (MHL) où il a été prêté. Il poursuit son développement. Il a une option B. Pour Prokopenko, c’est différent. Ses droits sont détenus par l’équipe de sa ville d’Omsk. Nous avons essayé de le prêter à des équipes en Suède ou en Finlande, mais ces deux ligues juniors sont aussi arrêtées.»

Louis Robitaille parle à l’agent de Prokopenko sur une base quotidienne. Peu importe le dénouement, Robitaille est conscient que l’attaquant de 17 ans devra jouer cette saison.

«Pour le joueur, la famille et l’agent, c’est une saison cruciale. C’est son année de repêchage. Alexei doit jouer. C’est l’année de repêchage de Kashnikov aussi. Nous espérons que le dossier des joueurs européens va se régler cette semaine.»


« Nous attendons la fameuse lettre d’intention du gouvernement que nous sommes censés recevoir cette semaine. Si nous pouvons avoir cette lettre, nos deux Russes pourront rentrer à Gatineau dans les deux jours suivants. »
Louis Robitaille

D’Edmonton à la LHJMQ

Ailleurs dans la LHJMQ, certaines équipes seront plus redoutables avec l’arrivée des joueurs du Championnat mondial junior. Les Mooseheads de Halifax vont récupérer l’Autrichien Senna Peeters et le Suisse Attilio Biasca. L’attaquant suisse Fabian Hochegger va rejoindre les Voltigeurs de Drummondville. Trois joueurs de la Slovaquie vont atterrir à Sherbrooke (Samuel Hlavaj), à Rouyn-Noranda (Oleksii Myklukha) et à Chicoutimi (Matej Kaslik). Le Russe Artemi Kniazev va aussi rentrer à Chicoutimi. Les Tchèques Adam Raska et Jan Bednar vont aboutir à Rimouski et Bathurst.

Les Russes Mikhail Abramov et Vasily Ponomarev vont revenir à Victoriaville et Shawinigan, mais ils patinaient déjà dans la LHJMQ durant la première moitié de saison. Les Cataractes ont aussi récupéré le Suisse Lorenzo Canonica pour remplir leur deuxième casier de joueur européen.

À Québec, les deux Finlandais des Remparts n’ont pas participé au Championnat mondial junior, mais ils ont fait leurs débuts dans l’environnement protégé de Québec en novembre.