Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les joueurs des Olympiques de Gatineau ont tenu un dernier entraînement à l’aréna Baribeau lundi avant de prendre la route de Shawinigan en prévision de leur premier match des séries éliminatoires contre l’Armada de Blainville-Boisbriand mercredi après-midi.
Les joueurs des Olympiques de Gatineau ont tenu un dernier entraînement à l’aréna Baribeau lundi avant de prendre la route de Shawinigan en prévision de leur premier match des séries éliminatoires contre l’Armada de Blainville-Boisbriand mercredi après-midi.

Olympiques: toute l’équipe est rétablie de la COVID-19

Jean-François Plante
Jean-François Plante
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le scénario était difficilement envisageable il y a une semaine, mais chacun des 25 joueurs des Olympiques de Gatineau a été en mesure de prendre place dans l’autocar en direction de Shawinigan lundi après-midi en préparation d’un premier match éliminatoire mercredi.

Les 24 membres de l’organisation qui ont été touchés par la COVID-19 sont maintenant rétablis, mais comme certains doivent encore passer des tests pulmonaires et cardiaques avant d’obtenir l’autorisation de revenir au jeu contre l’Armada de Blainville-Boisbriand, les Olympiques ont rappelé l’attaquant Tristan Reid de l’Intrépide de Gatineau par mesure préventive.

Rappelons que Kieran Craig n’est pas encore tout à fait remis d’une fracture de la main. Le vétéran de 19 ans ne sera pas disponible pour le premier match mercredi et il représentera un cas douteux pour le deuxième match du lendemain.


« Nous n’avons pas l’intention de nous servir de la fatigue comme excuse. Nous voulons gagner. Un point, c’est tout. »
L’entraîneur-chef Louis Robitaille

«Tout le monde est là. L’organisation amène 35 membres à Shawinigan. Les 24 membres touchés par la COVID-19 sont maintenant immunisés. Les 11 autres membres ont tous subi des tests négatifs. Il va rester à savoir si tout le monde sera apte à jouer. Certains joueurs n’ont pas encore terminé leur protocole de retour au jeu. Il y en a qui seront libérés aujourd’hui (lundi) et les autres devraient l’être demain (mardi). C’est pour ça que nous avons rappelé Tristan Reid, un joueur de la région que nous avons repêché l’été dernier», a expliqué l’entraîneur-chef Louis Robitaille pendant qu’il se dirigeait vers la Mauricie.

Ce dernier s’est montré satisfait par la progression de ses joueurs, qui se sont livrés à un premier entraînement intensif vendredi dernier. Samedi, l’équipe a disputé un match intra-équipe. Lundi, l’équipe a tenu un dernier entraînement éreintant à l’aréna Baribeau avant de mettre le cap sur Shawinigan en prévision de son duel de mercredi après-midi contre l’Armada de Blainville-Boisbriand.

«Nous voulions voir le niveau d’énergie de nos joueurs dans le match simulé de samedi. Les joueurs se sont fatigués plus rapidement qu’à l’habitude. C’était une autre étape importante dans notre plan de retour au jeu. Ils ont travaillé fort. J’ai aimé la progression. Nous serons mieux préparés mercredi que nous l’étions samedi», a ajouté Louis Robitaille.

Trois matches en quatre jours

En arrivant à Shawinigan lundi, les 11 membres non touchés par la COVID-19 pourront subir un dernier test et les Olympiques pourront aussi s’entraîner sur la glace du Centre Gervais Auto pour la première fois de la saison. Les Gatinois n’ont pas disputé un seul match à Shawinigan en 2020-21.

«Nous avons plusieurs jeunes qui n’ont jamais joué au Centre Gervais Auto. Ils pourront sentir l’odeur des séries en se présentant là-bas deux jours avant notre match. Nous aurons un dernier entraînement préparatoire à Shawinigan mardi. Treize heures, ça va arriver vite mercredi. Nous y sommes. C’est la période la plus excitante de l’année. Les joueurs sont motivés.»

La série 3-de-5 entre les Olympiques et l’Armada sera la dernière à se mettre en branle dans la LHJMQ. Les Remparts de Québec, aussi ralentis par une éclosion du virus, vont amorcer leur série contre les Voltigeurs de Drummondville mardi après-midi. Tout va débouler rapidement pour les Olympiques puisqu’ils disputeront trois matches en quatre jours. Il s’agira d’un défi supplémentaire pour un club qui se remet d’un virus qui a terrassé 20 de ses membres.

«Une séquence de trois matches en quatre est déjà difficile dans les circonstances normales. Là, on se remet tous d’un virus et d’une période d’inactivité de 14 jours. Est-ce que nous serons plus fatigués qu’à l’habitude? Je ne le sais pas, mais nous avons 26 joueurs, dont huit défenseurs de calibre LHJMQ et trois gardiens. Si nous sentons la fatigue s’installer, nous n’hésiterons pas à brasser les cartes. De toute façon, quand la rondelle sera déposée mercredi après-midi, nous n’avons pas l’intention de nous servir de la fatigue comme excuse. Nous voulons gagner. Un point, c’est tout.»