Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Louis Robitaille connaît la date du début des séries, mais veut s’assurer que ses joueurs soient en bonne forme avant de commencer à parler de l’Armada de Blainville-Boisbriand, son adversaire du premier tour.
Louis Robitaille connaît la date du début des séries, mais veut s’assurer que ses joueurs soient en bonne forme avant de commencer à parler de l’Armada de Blainville-Boisbriand, son adversaire du premier tour.

Cinq jours de récupération de plus pour les Olympiques

Jean-François Plante
Jean-François Plante
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Lourdement affligés par la Covid-19, les Olympiques de Gatineau profiteront de cinq jours supplémentaires afin de reprendre des forces avant d’amorcer leur série de premier tour dans la LHJMQ.

Lundi, la ligue a annoncé que les Gatinois disputeront le premier match de leur série 3 de 5 à Shawinigan durant l’après-midi du mercredi 28 avril contre l’Armada de Blainville-Boisbriand. Les deux clubs vont s’affronter à nouveau le lendemain soir et disputer un troisième match en quatre jours samedi après-midi. Si nécessaire, les matches numéro quatre et cinq se tiendront les 3 et 5 mai.

Trois matches en quatre jours, c’est beaucoup pour un club qui a été diminué par un puissant virus, mais l’entraîneur-chef des Olympiques, Louis Robitaille, n’allait certainement pas se plaindre du calendrier.

«La ligue s’est informée tous les jours de la situation de notre équipe. Elle savait que nous ne serions pas aptes à commencer les séries le 23 avril en même temps que les autres équipes. Les médecins qui ont suivi notre équipe ont recommandé quelques journées de récupération supplémentaires. Nous avons obtenu cinq jours de plus pour retrouver la forme. Nous l’apprécions. Nous savons où nous nous en allons maintenant. Nous avons du concret pour planifier nos affaires.»

Avant de penser à son adversaire du premier tour, Louis Robitaille veut d’abord s’assurer que ses joueurs soient en mesure de retrouver leur forme optimale.

Samuel Savoie des Olympiques et Miguël Tourigny de l’Armada vont s’affronter au moins trois fois dans la série de première ronde de la LHJMQ entre Gatineau et Blainville-Boisbriand.

«La majorité de nos joueurs n’ont pas bougé depuis plus de 15 jours. Durant leur confinement et pendant leur récupération, ils ne pouvaient pas faire d’exercice. Nous partons donc de loin. Nous allons essayer de retrouver la santé et quand les séries vont débuter, nous n’avons pas l’intention de nous servir de notre période d’inactivité comme excuse.»

Les Canucks

De retour à l’aréna Baribeau lundi, les Olympiques ont discuté de la situation des Canucks de Vancouver. Comme eux, ce club de la LNH a été durement touché par un variant du nouveau coronavirus. À leur retour au jeu après une pause de plus de deux semaines, ils se sont permis une victoire surprise de 3-2 en prolongation contre les Maple Leafs de Toronto dimanche soir.

«Nous avons parlé des Canucks à nos joueurs. Ils peuvent nous servir d’inspiration. Le premier match était émotif. Ils ont fait face à l’adversité. Ils ont obtenu un bon résultat dimanche, mais le plus dur reste à venir pour eux.»

Même si ses joueurs ont connu des journées difficiles dans les deux dernières semaines, Robitaille dit ne jamais avoir pensé que les séries éliminatoires de son club étaient compromises.

«Ça ne m’a pas traversé l’esprit. La santé des joueurs et celle de leurs familles d’accueil primaient sur tout. Nous allons commencer à nous préparer à l’Armada demain (mardi).»

Les blessés

Blessé dans les deux derniers matches de la saison régulière, Zach Dean était de retour sur la patinoire lundi. Il aurait retrouvé 100 % de ses capacités selon Robitaille, qui ne pouvait pas en dire autant pour le vétéran Kieran Craig.

«Il a une main fracturée. La pause de deux semaines va l’aider à revenir dans notre alignement, mais je ne m’attends pas à ce qu’il joue au début de la série. Nous avons au moins 21 joueurs aptes à jouer. Nous allons voir jusqu’où nous pourrons les amener dans leur préparation.»