Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Justin Côté a ouvert la marque pour les Voltigeurs en début de match avec l’aide de Xavier Simoneau après le cafouillage d’un défenseur adverse.
Justin Côté a ouvert la marque pour les Voltigeurs en début de match avec l’aide de Xavier Simoneau après le cafouillage d’un défenseur adverse.

Les Voltigeurs prennent leur revanche sur l'Océanic [VIDÉO]

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
Article réservé aux abonnés
Après la défaite essuyée samedi, les Voltigeurs de Drummondville ont pris leur revanche sur l’Océanic en l’emportant 3 à 2, lundi, dans l’environnement protégé du Colisée Financière Sun Life de Rimouski. Il s’agissait du deuxième match entre les deux formations qui aurait dû se tenir dimanche, mais qui avait été reporté en raison d’un bris des compresseurs qui compromettait la sécurité de la glace.

Si le club drummondvillois était privé de son meilleur marqueur, William Dufour, blessé au haut du corps, cela ne l’a pas empêché de gagner. L’attaquant de 19 ans originaire de Québec présente une fiche de 15 buts en 21 matchs. 

Coulé par la deuxième période

Selon le pilote rimouskois, c’est la deuxième période qui a fait couler son navire. «Je suis très satisfait de deux périodes sur trois, a commenté Serge Beausoleil. En deuxième période, c’est là qu’on a perdu le match. C’est la gestion de la rondelle, en deuxième, qui a fait mal.» Zachary Bolduc faisait la même lecture. «Je pense qu’on a joué une très bonne première période et une très bonne troisième période, a analysé l’auteur du premier but de l’Océanic. La deuxième période nous a nui un peu. On n’a pas joué de la façon dont on était capables en deuxième période. Ça nous a fait mal. On pourrait un peu mieux gérer la rondelle. On a fait beaucoup de “turn-over”. Ce sont de petites choses comme ça, qu’il faut éliminer de notre jeu, qui vont nous aider.»

Justin Côté (6e) a ouvert la marque pour les Voltigeurs en début de match avec l’aide de Xavier Simoneau après le cafouillage d’un défenseur adverse. «On se fait compter un but dans une sortie de zone contrôlée, alors qu’il n’y avait personne, à l’origine, dans la zone de l’autre équipe, a pesté Beausoleil. Aucun adversaire n’était dans notre zone. Ça me fait mal un peu, ce but! Mais, j’imagine qu’il y a des moyens de s’améliorer.»

Un peu plus de 2 minutes plus tard, 5 secondes après le début de l’avantage numérique de l’Océanic, Zachary Bolduc (7e) a battu Francesco Lapenna d’un impressionnant tir des poignets, créant ainsi l’égalité. «[Xavier] Cormier a gagné sa mise au jeu, a raconté le numéro 15. Tyson Hinds a eu la rondelle, il me l’a glissée, puis j’ai vu l’ouverture. Je n’ai pas attendu très longtemps et j’ai lancé au “net”.» 

Beausoleil a d’ailleurs salué la progression de ses joueurs en avantage numérique lors duquel ils se sont souvent fait compter des buts. «Il y en a eu de très beaux. Il y en a eu avec de très belles chances. Il y en a eu d’autres où on a été bien ordinaires.» En fin d’engagement, les hommes de Steve Hartley ont profité d’un 5 contre 3 pour reprendre les devants sur un deuxième but de Côté (7e).

Charlie Da Fonseca (4e) a inscrit le seul but de l’engagement médian sur un revirement juteux, accentuant ainsi l’avance de Drummondville. Pour Beausoleil, sa troupe a d’ailleurs franchi un sommet avec 22 revirements pendant la période. «Ce troisième but-là nous a fait mal, a admis l’entraîneur-chef. À cinq contre trois pendant 1:05, on n’a pas été très solides là-dessus. Ce sont des choses qu’on va corriger.» 

L’Océanic est revenu en troisième période

Les hommes de Serge Beausoleil n’ont pas baissé les bras et ont réussi à revenir dans le match au dernier tiers. À moins de 12 minutes à faire au match, Tyson Hinds (5e) a rétréci le déficit en marquant le seul but du dernier tiers. «Les gars ont travaillé fort, a reconnu le patron hockey. C’est brûler beaucoup d’énergie de revenir de l’arrière. Juste une meilleure gestion de la rondelle en deuxième période nous aurait permis d’avoir encore plus de chances de l’emporter. Lapenna a été très, très solide. Creed Jones a bien fait aussi.» 

L’entraîneur-chef a aussi souligné la performance de ses quatre premiers défenseurs, incluant Nathan Ouellet, «qui apporte beaucoup de stabilité, qui garde ça très simple et qui fait preuve de beaucoup de calme». Beausoleil lui reproche cependant d’avoir étiré un peu trop ses présences en troisième, ce qui a mis l’équipe quelque peu dans l’embarras. «Mais, je suis très satisfait de son match.» 

À compter de mardi, les dépisteurs et les médias seront admis dans les amphithéâtres d’événements protégés de la LHJMQ qui sont en zone orange. Par conséquent, des dépisteurs seront présents lors du match de mardi au Colisée Financière Sun Life de Rimouski, alors que l’Océanic affrontera l’Armada de Blainville-Boisbriand. Pour Bolduc, qui est dans la mire des dépisteurs, leur présence ne changera rien dans sa façon et dans ses habitudes de jouer. «Je vais rester le joueur que je suis et je vais continuer à travailler fort.»