Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
L’Océanic s’est incliné 5 à 2 contre l’Armada.
L’Océanic s’est incliné 5 à 2 contre l’Armada.

Blainville-Boisbriand 5/Rimouski 2: l’Océanic n’a pas remporté son pari

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
Article réservé aux abonnés
Pour un test, c’en était tout un pour l’Océanic qui amorçait son programme dans un environnement protégé, vendredi, au Colisée Financière Sun Life de Rimouski. La confiance démontrée par son capitaine Nathan Ouellet lors du point de presse de la veille n’aura pas été suffisante pour réussir à entacher la fiche parfaite de l’Armada de Blainville-Boisbriand. En défaisant le club rimouskois par la marque de 5 à 2, la troupe de Bruce Richardson a signé une neuvième victoire consécutive en autant de matchs.

En première période, les deux équipes ont offert du hockey de qualité, y allant de bonnes mises en échec d’un côté comme de l’autre et de batailles à un contre un fort intenses. Mais, les deux autres périodes l’ont nettement été à l’avantage de Blainville-Boisbriand.

«On a eu une très bonne première période, a confirmé l’entraîneur-chef de Rimouski, Serge Beausoleil. J’ai aimé l’intensité déployée et les performances de nos nouveaux venus. J’ai beaucoup moins aimé la performance de nos vétérans qui ont peiné à jouer du hockey inspiré. Puis, ça nous a coûté des buts. C’était une équipe extrêmement talentueuse, de l’autre bord, très rapide. On était à la bonne place, mais un revirement en désavantage numérique et des mauvaises gestions de passes de nos vétérans, pas de nos jeunes, ont pavé la voie à cette victoire de Blainville.»

Description du match

Il aura fallu attendre à 13:22 avant de voir Mathias Laferrière (3e) battre seul Raphaël Audet d’un tir très vif du cercle des mises au jeu. Puis, à quelques secondes de la fin du premier engagement, Alexander Gaudio a créé l’égalité en marquant son premier but en carrière, aidé de Xavier Ducharme.

À 7:30 de la période médiane, Yaroslav Likhachev (6e) a su profiter d’une erreur du capitaine de Rimouski, Nathan Ouellet, qui a échappé la rondelle en avantage numérique. Le Russe donnait ainsi l’avance aux siens. Zachary Bolduc (4e) a riposté à 13:51 sur une belle passe d’Alex Drover qui en était à son premier duel avec la troupe bas-laurentienne. Mais, deux autres buts marqués par l’Armada en deuxième ont creusé l’écart. Il y a d’abord eu le plomb dans la partie supérieure du filet de Benjamin Corbeil (5e) sur une superbe passe de Simon Pinard à 14:43, qui a récidivé à 17:16 pour permettre à Laferrière (4e) de marquer son deuxième de la rencontre sur un jeu de puissance. À 16:10 du troisième tiers, le but marqué par Mikaël Denis (2e) a scellé l’issue du match.

Le défenseur format géant Jérémie Biakabutuca en était à son premier duel dans l’uniforme de l’Océanic, échangé le jour même des Foreurs de Val-d’Or contre un choix de 5e ronde au repêchage de 2022. En retour, Rimouski a cédé des choix de 1er tour à la séance de repêchage de 2021 (CHA), de 3e tour en 2022 (SNB) et l’espoir Charles-Antoine Beauregard. Biakabutuca avait été sélectionné au 1er tour en 2018, 18e au total par les Foreurs. Le joueur originaire de Longueuil fait 6 pieds 4 pouces et pèse 199 livres.