Le président de VMSO, Alain Sanscartier; le conseiller municipal Daniel Champagne; le président de Slush Puppie Canada, Jean-Rock Beaudoin; le député de Chapleau, Mathieu Lévesque; ainsi que le président des Olympiques de Gatineau, Norm MacMillan.
Le président de VMSO, Alain Sanscartier; le conseiller municipal Daniel Champagne; le président de Slush Puppie Canada, Jean-Rock Beaudoin; le député de Chapleau, Mathieu Lévesque; ainsi que le président des Olympiques de Gatineau, Norm MacMillan.

Le centre Slush Puppie remplacera Robert-Guertin

Jean-François Plante
Jean-François Plante
Le Droit
Sylvain St-Laurent
Sylvain St-Laurent
Le Droit
Le nouveau Guertin a enfin un nom.

Quand le nouvel amphithéâtre sera prêt, les Olympiques de Gatineau patineront au centre Slush Puppie. Cette entreprise familiale a pris racine en Outaouais en 1975 avant de rayonner partout au Canada. Elle versera 1 362 500 $ pendant les 10 prochaines années pour avoir son nom associé au tout nouvel amphithéâtre de la LHJMQ à l’angle des boulevards de la Cité et Maloney. Son président-directeur général Jean-Rock Beaudoin a ajouté qu’il avait l’option d’étirer son entente sur 15 ans pour la somme totale de 2,062 millions $.

« Ce n’est pas tous les jours qu’il se construit un édifice comme celui-là à Gatineau, a signalé Jean-Rock Beaudoin pendant une conférence de presse près du nouvel édifice en construction. Cette bâtisse-là sera l’une des plus belles de Gatineau pendant plusieurs années. C’est un investissement important, mais j’ai confiance en l’avenir, en nos partenaires d’affaires et nos clients. Pendant les 10 ou 15 prochaines années, le nom de Slush Puppie sera prononcé plus souvent que jamais à la radio, à la télévision et dans les journaux. Quand ton nom circule, c’est bon pour l’entreprise. »

Dans ses souvenirs les plus lointains, Jean-Rock Beaudoin signale que l’entreprise fondée par son père André a toujours été un partenaire communautaire, particulièrement dans le sport.

« L’implication communautaire fait partie de nos valeurs profondes. Les Olympiques de Gatineau sont une institution dans la LHJMQ. Nous étions déjà partenaires. Le hockey et Slush Puppie, ça va bien ensemble. Il y avait une occasion à saisir avec la construction d’un nouveau centre et ça nous fait plaisir de nous engager avec les Olympiques », a ajouté Jean-Rock Beaudoin, qui est convaincu que la qualité de la glace sera bonne dans le nouveau centre afin de ne pas ouvrir la porte à des jeux de mots douteux associés à son produit.


« C’est un jour de grande importance. Dans les prochains mois, nous allons assister à la fin d’un chapitre. »
Alain Sanscartier

Visiblement ému devant la fermeture d’un chapitre qu’il a bien connu en dirigeant les Olympiques de Hull, le président de Vision Multisport Outaouais (VMSO) Alain Sanscartier demeurait fier de voir que l’avenir des Olympiques allait être associé à une entreprise bien de chez nous. Le président du groupe qui supervise la construction du nouvel amphithéâtre de quatre glaces a affirmé que la journée de vendredi n’était pas une journée comme les autres.

« C’est un jour de grande importance. Dans les prochains mois, nous allons assister à la fin d’un chapitre. Je suis convaincu que l’organisation des Olympiques de Gatineau va faire les bonnes choses en lien avec le centre Robert-Guertin. Aujourd’hui, c’est une grande journée. Ce n’est pas celle de VMSO. Aujourd’hui, une entreprise familiale d’ici, qui a réussi à se démarquer au fil du temps, colle son nom sur le nouvel édifice. La famille Branchaud et Daniel Brière l’ont aussi fait dans notre première réalisation du Complexe Branchaud-Brière. Ça vous honore. C’est une bonne nouvelle dans un contexte particulier, qui n’est pas évident. »

Vendredi, le directeur général de VMSO Alain Gagné a affirmé que le nouveau complexe était complété à 70 % avec un peu plus de 61 millions $ des travaux qui ont déjà été payés. Les trois glaces communautaires doivent être livrées au mois de janvier 2021, bien avant la finition de la glace principale des Olympiques.

Chez les Olympiques, on reconnaît qu’il faudra trouver une façon de garder l’esprit de Robert Guertin vivant.

« Il va falloir retrouver son nom dans le nouvel amphithéâtre. Les noms des trois autres glaces sont aussi à vendre, mais je suis convaincu que nous pourrons trouver un endroit pour honorer sa contribution dans le sport régional, que ce soit avec une salle d’exercice en son nom ou avec une murale. Nous sommes ouverts aux idées », a lancé le président des Olympiques, Norm MacMillan.

Quand Slush Puppie s’est lancé en affaires il y a 45 ans à Gatineau, elle comptait 10 machines à glace. Aujourd’hui, c’est 10 000 clients qu’elle dessert partout au Canada. Tous ses produits sont fabriqués à Gatineau.

Le « nouveau Guertin » a donc franchi une autre étape vendredi. Il a une identité bien à lui. Les partisans du club et les gens de l’Outaouais pourront maintenant s’attacher et adopter le nouveau centre Slush Puppie.

+

Le président de VMSO, Alain Sanscartier; le conseiller municipal Daniel Champagne; le président de Slush Puppie Canada, Jean-Rock Beaudoin; le député de Chapleau, Mathieu Lévesque; ainsi que le président des Olympiques de Gatineau, Norm MacMillan.

CE QU'ILS ONT DIT

« C’est toujours une bonne nouvelle quand une entreprise décide de s’investir dans sa communauté. C’est une double bonne nouvelle quand cette entreprise est née à Gatineau. Le sentiment d’identité va se développer dans la communauté. Je suis absolument certain que les gens vont rapidement s’identifier au Centre. Ce sentiment d’appartenance ne peut exister quand on parle d’un centre de quatre glaces. Il peut exister quand on lui donne une identité. »

Daniel Champagne, conseiller municipal, District du Versant

«  J’aimerais parler de la patience de M. Beaudoin. Normalement, on aurait du faire cette annonce au début du mois de mars, juste avant la pandémie. On avait peur que la réalité économique le pousse à faire un pas vers l’arrière. On vit dans une réalité où il n’y a rien de facile. C’est une très bonne nouvelle pour l’organisation des Olympiques. C’est une bonne nouvelle pour nous autres, aussi. »

Alain Sanscartier, président, VMSO

« C’est toute une dynastie, les Olympiques, même s’ils ne l’ont pas facile dernièrement. L’arrivée de la nouvelle bâtisse sera un moment tournant dans leur histoire. Nous sommes une entreprise de la région. C’est notre équipe. C’est notre centre sportif. On veut contribuer aux succès de la région. Boire de la slush pis jouer au hockey, ça va drôlement ensemble. »

Jean-Rock Beaudoin, président, Slush Puppie Canada

« On parle d’une entreprise qui brasse des affaires partout au Canada, mais qui crée des emplois depuis 40 ans dans notre région. Il reste aussi les trois glaces communautaires. Des noms locaux devront se greffer à ça. À cause de la COVID, on parle beaucoup d’achat local. Les entreprises régionales qui investissent, chez nous, c’est formidable. »

Norm MacMillan, gouverneur des Olympiques