Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
À 17 ans, Tyson Hinds passe des Cataractes de Shawinigan à l’Océanic de Rimouski dans une transaction majeure où il a été l’élément clé pour la formation du Bas-St-Laurent.
À 17 ans, Tyson Hinds passe des Cataractes de Shawinigan à l’Océanic de Rimouski dans une transaction majeure où il a été l’élément clé pour la formation du Bas-St-Laurent.

Hinds secoué par son échange à Rimouski

Jean-François Plante
Jean-François Plante
Le Droit
Article réservé aux abonnés
À 17 ans et à sa deuxième saison dans la LHJMQ, Tyson Hinds se croyait bien ancré à Shawinigan, club qui l’avait sélectionné au deuxième tour du repêchage 2019 de la LHJMQ.

Le défenseur gatinois se trompait. Mardi, il a été impliqué dans une transaction majeure qui a notamment amené les défenseurs Justin Bergeron et Zachary Massicotte dans la Cité de l’énergie. Dans leur tentative de lutter pour le championnat en 2021, les Cataractes ont versé un fort prix à l’Océanic de Rimouski pour mettre la main sur ces deux vétérans aguerris. Un des plus beaux espoirs de l’équipe à Shawinigan, Hinds a dû être sacrifié tout comme le vétéran Xavier Cormier. Les Cataractes ont aussi ajouté des choix de première et troisième rondes dans le pacte, qui leur a aussi permis de mettre la main sur la recrue Logan Costenaro.

Mercredi avant-midi, pendant qu’il était en route vers Rimouski avec Xavier Cormier, Hinds était toujours à l’étape de digérer sa première transaction à vie.

«Sur le coup, j’ai été choqué d’apprendre la nouvelle. Je ne m’y attendais pas du tout. En même temps, je réalise que pour ma carrière, il s’agit d’une belle occasion. C’est positif. J’ai parlé à Serge Beausoleil (entraîneur-chef et directeur général à Rimouski) hier soir. Il compte me donner un rôle plus important dans son club en reconstruction. Soyez sans crainte, je suis encore un peu sous le choc, mais je suis plus content que déçu.»

De son côté Serge Beausoleil se réjouissait d’avoir pu soutirer le défenseur de 6’3’’ aux Cataractes.

«C’est l’élément clé de la transaction de notre côté. L’échange a comporté plusieurs valeurs importantes. Nous avons envoyé de bons joueurs aux Cataractes. Pour ça, il fallait que Hinds soit au coeur des discussions. Il n’a que 17 ans. Nous aimons la personne. Nous aimons le joueur et son potentiel. Notre défensive vient de perdre des joueurs qui jouaient de grosses minutes. Pour nous, il est évident que Tyson n’est pas une recrue avec son expérience acquise l’an dernier. Il se verra donc confier des responsabilités accrues chez nous.»

Dans cette transaction, l’ancien de l’Intrépide de Gatineau quitte aussi le fameux «bunker» où logeaient tous les joueurs des Cataractes. À ce compte, il éprouve des sentiments partagés.

«Il y avait du bon et du moins bon dans cet environnement unique. Je vais m’ennuyer de la proximité avec mes coéquipiers. En même temps, ça va me faire du bien de me retrouver en pension avec une famille à Rimouski», a expliqué celui qui a été limité à une passe en 10 matches cette saison après avoir récolté deux buts et 11 points en 54 matches à l’âge de 16 ans chez les Cataractes.


« Je réalise que pour ma carrière, il s’agit d’une belle occasion. C’est positif. »
Tyson Hinds

Trio de Gatinois

À Rimouski, il retrouvera deux autres Gatinois. L’attaquant Mikaël Martel dispute sa deuxième saison avec l’Océanic. Le défenseur Frédéric Brunet attaque quant à lui sa première saison dans la LHJMQ.

«J’ai un bon lien d’amitié avec Fred. Je connais Mikaël, mais comme il est plus vieux que moi, notre relation s’était limitée à quelques discussions.»

À la maison, sa mère a eu besoin de réconfort après avoir appris la nouvelle que son fils unique allait s’éloigner encore un peu plus loin que la Mauricie.

«Ma mère a été surprise de mon échange aussi. Elle avait peur au début. Rimouski, c’est loin de Gatineau, mais je lui ai expliqué la situation comme il faut. Elle est rassurée maintenant», a dit celui qui a eu la douleur de perdre son père en raison d’un cancer il y a 8 ans.