Les Cats ont ouvert le pointage à 14 :09 grâce au premier de la saison de Jérémy Martin (11), qui a saisi un retour.
Les Cats ont ouvert le pointage à 14 :09 grâce au premier de la saison de Jérémy Martin (11), qui a saisi un retour.

Drakkar 1/Cataractes 3: un victoire in extremis pour Shawinigan 

Steeve Paradis
Steeve Paradis
Collaboration spéciale
BAIE-COMEAU — Pour sa première sortie de la saison, le Drakkar de Baie-Comeau a démontré que ce ne sera pas facile pour lui de marquer des buts en 2020-2021, même si les visiteurs du jour, les Cataractes de Shawinigan, n’ont guère faire mieux en matière d’offensive en ce début de campagne. Les visiteurs en ont fait tout juste assez pour se sauver avec un gain de 3-1, leur premier de la saison, gâchant ainsi l’ouverture locale du Drakkar.

Après un départ un peu timide, Baie-Comeau est parvenu à tenir son bout contre une équipe plus expérimentée. Finalement, comme c’est souvent le cas, la partie s’est décidée sur de petits détails. «Pour nous, le match s’est joué en avant des buts, que ce soit en avant du nôtre ou en avant de celui de l’autre équipe», a indiqué Jean-François Grégoire, qui faisait ses débuts officiels comme entraîneur-chef dans la LHJMQ. 

«Il faut avoir une meilleure présence en avant du but pour aller chercher des rebonds. Il y a trop de rondelles que le gardien a arrêtées facilement. On a aussi perdu nos joueurs devant notre filet. On regardait la rondelle et on se faisait passer dans le dos. Mais ça fait partie de l’apprentissage», a-t-il ajouté. 

«On a quand même démontré de l’énergie, mais quand le match a commencé, on était un peu en retard. De ne pas avoir joué depuis trois semaines, ça paraissait. Dans nos transitions, on était lents à réagir. Mais on est revenus par la suite, il n’y a pas juste du négatif», a poursuivi Grégoire. 

Les Cats ont ouvert le pointage à 14 :09 grâce au premier de la saison de Jérémy Martin, qui a saisi un retour. Peu de temps après, Lucas Fitzpatrick a volé Matthew MacDonald avec sa mitaine. Dès la mise au jeu suivante, le tir de MacDonald a battu Fitz, mais la rondelle a abouti sur le montant à sa droite. À l’autre bout, Nathan Légaré a eu droit à de belles chances, sans parvenir à concrétiser.

Le capitaine du Drakkar a tout de même livré une solide rencontre aux yeux de son pilote. «Tout le monde sait qu’il va jouer pro. Il faut qu’il travaille comme il vient de le faire. Il a joué sur 200 pieds, il a bloqué des tirs, il a fini ses mises en échec, il a été fort en échec avant et il a attaqué le filet. Quand tu fais les bonnes choses, c’est marche par marche et il va récolter.»

Légaré a orchestré le premier filet des siens, à 8 :15 de la deuxième période, en effectuant une passe parfaite au profit de Nathaël Roy, laissé seul à la droite d’Antoine Coulombe durant un avantage numérique. Shawinigan s’est replacé en avant cinq minutes plus tard lorsque Vasily Ponomarev (1er) est passé derrière le défenseur Alex Falardeau pour ensuite battre Fitzpatrick de vitesse. Ce but allait s’avérer celui de la victoire. 

NOTES : Xavier Bourgault (2e) a complété le pointage dans une cage déserte…Ça faisait plutôt curieux de vivre la présentation officielle des joueurs dans un Centre Henry-Leonard désert. Évidemment, pas le moindre applaudissement n’a accueilli les porte-couleurs de cette 24e édition du club…Le Drakkar disputera son second match dimanche après-midi contre les Saguenéens à Chicoutimi.