Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Originaire de Bedford, le défenseur Félix Paquet (à gauche) espère décrocher les grands honneurs dès sa première saison dans la LHJMQ.
Originaire de Bedford, le défenseur Félix Paquet (à gauche) espère décrocher les grands honneurs dès sa première saison dans la LHJMQ.

Paquet et les Foreurs sont là où on les attendait

Jonathan Gagnon
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
La présente saison n’a rien de banal, mais les Foreurs de Val-d’Or sont exactement là où on les attendait : en finale de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Le défenseur bedfordois Félix Paquet pourrait donc remporter les grands honneurs dès sa première saison dans le circuit Courteau.

Champions incontestés de la division Ouest au terme du calendrier régulier, les Foreurs ont poursuivi leur domination en séries. Ils ont même obtenu leur billet pour la finale après trois balayages successifs contre le Drakkar de Baie-Comeau, l’Océanic de Rimouski puis les Saguenéens de Chicoutimi.

«On ne s’enfle pas trop la tête avec les balayages, tout le monde dans notre vestiaire a déjà perdu des matchs. Par contre, ça montre que les choses vont bien, que notre niveau de confiance est élevé», a commenté Félix Paquet en entrevue avec La Voix de l’Est lundi.

«Si on est capables de répéter ce genre de performances en finale, ça augure bien.»

Les attentes entourant les Foreurs sont très élevées depuis le jour 1 du camp d’entraînement. Elles n’ont fait qu’augmenter après l’arrivée des Nathan Légaré, Samuel Poulin et autres Jordan Spence en cours de route.

Le rêve de la Coupe Memorial s’est toutefois évanoui à la mi-avril, alors que le tournoi a été annulé pour la deuxième fois en autant d’années.

«On était déçus, mais on s’y attendait un peu en voyant que la saison était retardée, ou carrément annulée, dans les deux autres ligues. La Coupe du Président reste extrêmement importante à nos yeux. Sans elle, on oublie la Coupe Memorial», a fait valoir Paquet.

Même si la nouvelle n’a pas encore été confirmée par la LHJMQ, le gaucher de 17 ans se réjouit aussi de la possibilité de disputer la finale devant quelque 2000 spectateurs au Centre Vidéotron de Québec.

«J’ai gagné en maturité»

Depuis le début des séries, les Foreurs utilisent généralement sept défenseurs, avec une rotation au sein de leur troisième paire. Il s’agit d’un vote de confiance important envers Paquet, la plupart du temps l’unique recrue au sein de l’alignement valdorien.

L’ancien capitaine des Cantonniers de Magog a jusqu’ici récolté une mention d’aide en 8 matchs, en plus de cumuler un différentiel de +3.

«J’étais satisfait de mon jeu en saison, mais je crois que j’ai gagné en maturité depuis le début des séries», a mentionné le Bedfordois.

«Mes succès dans le midget AAA n’ont pas nui, mais c’est complètement différent au nouveau junior majeur. Avec tous ces excellents joueurs autour de moi, j’apprends énormément.»

Les Foreurs sont actuellement en attente de leurs rivaux en finale. Les Islanders de Charlottetown et les Tigres de Victoriaville disputeront un cinquième et ultime match mardi soir.

Chose certaine, Paquet et ses coéquipiers affronteront leurs adversaires pour la toute première fois cette année, qu’ils proviennent de l’Est ou bien des Maritimes.

«Rendus en demi-finales, il n’y a pas de mauvaise équipe. La meilleure chose à faire, c’est de se concentrer sur notre propre jeu», a affirmé le numéro 18 des Foreurs.

«Je crois que nous serons prêts, peu importe le défi devant nous.»

+

Repêchage: Éli Baillargeon classé en quatrième ronde

Notons par ailleurs que le classement final de la Centrale de soutien au recrutement (CSR) de la LHJMQ est maintenant disponible en prévision du repêchage annuel, qui se déroulera de façon virtuelle les 25 et 26 juin.

Alors qu’on s’attend à une cuvée très maigre dans la région, le nom du Sheffordois Éli Baillargeon monopolise l’attention. Conformément aux échos obtenus récemment par La Voix de l’Est, l’attaquant des Cantonniers de Magog est répertorié au quatrième tour.

Issus du hockey scolaire, le défenseur Olivier Robert (Titans du Verbe divin) et l’attaquant Noah Woodard (Gouverneurs de Massey-Vanier) figurent sur la liste du CSR pour les rondes 9 à 14.

Il en va de même pour les avants Anthony Campbell et Connor Macey, qui devaient évoluer avec les Harfangs du Triolet au niveau midget espoir cette saison.

Pour ces quatre joueurs, tout peut arriver dans un repêchage particulièrement imprévisible en temps de pandémie.