Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les Eagles du Cap-Breton et les Mooseheads de Halifax ne participeront finalement pas aux séries de la LHJMQ. Ce nouveau revirement affecte notamment l’attaquant bromontois Jacob Santerre (no. 22 sur la photo).
Les Eagles du Cap-Breton et les Mooseheads de Halifax ne participeront finalement pas aux séries de la LHJMQ. Ce nouveau revirement affecte notamment l’attaquant bromontois Jacob Santerre (no. 22 sur la photo).

La saison de Jacob Santerre est terminée

Jonathan Gagnon
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
Plusieurs joueurs de la région attendaient impatiemment le début des séries éliminatoires dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, qui s'amorçaient mardi soir. Le Bromontois Jacob Santerre et les Eagles du Cap-Breton ne pourront toutefois pas y participer puisque leur saison a officiellement pris fin vendredi soir avec une défaite de 3-2 face aux Islanders de Charlottetown.

Ce nouveau revirement de situation a été annoncé quelques heures plus tôt par les autorités de la LHJMQ. Les Mooseheads de Halifax ont aussi cessé leurs activités samedi.

Les éliminatoires se dérouleront donc selon un format réduit dans la division des Maritimes. Les trois équipes du Nouveau-Brunswick — dont les Wildcats de Moncton, dirigés par le Sheffordois Daniel Lacroix — disputeront un tournoi à la ronde, puis les gagnants affronteront Charlottetown en finale de division.

Les Eagles ont eu l’occasion de jouer devant quelque 1000 spectateurs la plupart du temps cette saison, mais ils ont aussi été tenus à l’écart durant plus de deux mois, soit entre le 18 novembre et le 29 janvier.

Jacob Santerre a récolté 2 points en 28 matchs à ses débuts dans le circuit Courteau. Évoluant au sein d’une équipe en reconstruction, l’attaquant originaire de Farnham a aussi présenté un différentiel de -9. Reste à voir si ce sera suffisant pour conserver son poste à 19 ans l’automne prochain.

Des séries à suivre au Québec

Le volet québécois du tournoi printanier se mettra  aussi en branle au cours des prochains jours avec les présentations de séries «trois de cinq».

L’ailier bromontois Charles Beaudoin et les Cataractes de Shawinigan se mesureront notamment à l’Océanic de Rimouski à compter de vendredi.

Le Centre Gervais Auto sera également le théâtre de la série Olympiques-Armada, qui réunira plusieurs talents locaux. Notons que 21 des 25 joueurs des Olympiques, frappés par une importante éclosion de COVID-19, ont finalement pu s’entraîner lundi.

«Nous avons eu des joueurs asymptomatiques et des cas beaucoup plus graves qui ont nécessité une assistance particulière», a indiqué l’entraîneur-chef Louis Robitaille en entrevue avec Le Droit.

On surveillera aussi le déroulement de la confrontation opposant le Drakkar de Baie-Comeau aux puissants Foreurs de Val-d’Or, qui alignent notamment le défenseur Félix Paquet, de Bedford.

Puisque la Ligue de l’Ouest a annulé les siennes lundi, la LHJMQ sera la seule parmi les trois circuits majeurs canadiens à tenir des séries éliminatoires. La Ligue de l’Ontario, elle, a tout simplement fait une croix sur sa saison mardi.