La candidate conservatrice dans Gatineau, Sylvie Goneau

Sylvie Goneau mise sur son expérience

L’ancienne conseillère municipale Sylvie Goneau a officiellement lancé sa campagne électorale, dimanche après-midi.

Mme Goneau tentera de défaire le député libéral sortant Steven MacKinnon lors des prochaines élections fédérales dans la circonscription de Gatineau.

Armée de huit années d’expérience en politique, la candidate du parti conservateur a décidé de procéder au lancement de sa campagne, chez elle, devant près d’une trentaine de citoyens.

« On se trouve à l’endroit où on a construit la maison à la suite des inondations, indique Mme Goneau. Pour nous, c’était important de rapprocher la politique fédérale près des gens et en étant installés dans le quartier ici, ça nous permet d’avoir une proximité avec les gens. »

« On va occuper le garage comme bureau de campagne », ajoute-t-elle.

Pour la circonscription qu’elle représente, la candidate souhaite notamment faire pression afin de faire débloquer le projet du prolongement du boulevard La Vérendrye si elle est élue en octobre.

« Il a été annoncé, mais l’argent est encore gelé au fédéral. Pour moi, ce sera une priorité de débloquer ces fonds-là », indique-t-elle.

Un autre enjeu « important » aux yeux de Mme Goneau est le 25 % d’employés fédéraux sur la rive québécoise.

« C’est bien de voir l’édifice des Archives qui s’en vient, mais ça va apporter seulement entre sept et 10 emplois à temps plein, souligne-t-elle. Il reste encore beaucoup de travail à faire pour qu’on ait, nous, sur notre côté de la rive, l’équité en termes d’employés et d’emplois fédéraux. »

Lorsque questionnée à savoir pourquoi elle a choisi de se présenter pour le parti conservateur, Sylvie Goneau répond que « c’est le meilleur parti pour faire le travail qui doit être fait en ce moment ».

« J’ai fait mes devoirs, j’ai fait huit ans de politique, les gens ont confiance en moi et je suis une bonne politicienne, lance-t-elle. J’ai regardé ce que les partis avaient à offrir et s’il y a une année dans la vie des citoyens où c’est bon d’être conservateur, c’est cette année. »

Lors des dernières élections fédérales, le député Steven MacKinnon avait remporté le comté de Gatineau sous la bannière libérale avec près de 54 % des voix.