Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, a une confortable avance dans son comté, selon un sondage Recherche Mainstreet.

Sondage Mainstreet: avance confortable du chef bloquiste dans Beloeil-Chambly

Alors qu’il accusait un retard non négligeable sur la candidate libérale au début septembre, le chef du Bloc québécois Yves-François Blanchet possède aujourd’hui une confortable avance dans les intentions de vote des électeurs décidés et enclins dans la circonscription de Beloeil-Chambly, selon un sondage Recherche Mainstreet remis mercredi aux journaux du Groupe Capitales Médias (GCM).

Le coup de sonde mené par téléphone le 29 septembre auprès de 609 adultes de cette circonscription fédérale de la Montérégie donne M. Blanchet en pôle position avec 38,8 % des intentions de vote chez les électeurs décidés et enclins, une hausse de 12,7 points de pourcentage sur le sondage précédent de Recherche Mainstreet réalisé le 3 septembre.

Le chef bloquiste possède maintenant une avance de 14,1 points de pourcentage sur la libérale Marie-Chantal Hamel qui se retrouve en 2e place avec 24,7 % des appuis. M. Blanchet tirait de l’arrière par 8,5 points de pourcentage il y a un mois.

Le sondage donne aussi M. Blanchet en avance chez les hommes et chez les femmes ainsi que dans tous les groupes d’âges, sauf chez les 18-34 ans où Mme Hamel conserve sa priorité.

« Le revirement de situation dans Beloeil-Chambly n’est pas étonnant parce que la campagne électorale a évolué beaucoup depuis son déclenchement », a analysé Luc Fortin, président de Recherche Mainstreet au Québec, qui a rappelé que les bloquistes étaient 3e au Québec au déclenchement de la campagne, derrière les libéraux et les conservateurs, alors qu’ils se retrouvent maintenant en 2e position, et que la lutte est encore plus serrée auprès des électeurs francophones.

« Ce n’est pas étonnant que dans une circonscription francophone comme Beloeil-Chambly, d’autant plus qu’il y a un chef ainsi que des racines bloquistes, de voir qu’Yves-François Blanchet est passé en avant avec une avance confortable », a ajouté M. Fortin.

Le député sortant et candidat néo-démocrate dans Beloeil-Chambly, Matthew Dubé, se classe en 3e position. Ses appuis ont augmenté au cours des quatre dernières semaines alors qu’il récolte 17,5 % des intentions de vote par rapport à 8,4 % le 3 septembre dernier. M. Dubé a été élu député fédéral pour la première fois en 2011. À l’élection générale de 2015, il avait remporté l’élection avec 31,1 % des suffrages exprimés, soit une faible majorité de 1,7 point de pourcentage sur la candidate libérale Karine Desjardins. Le Bloc québécois avait obtenu 27,7 % des voix.

La candidate conservatrice, Véronique Laprise, obtient 8,7 % d’appuis chez les électeurs décidés et enclins dans le plus récent sondage Recherche Mainstreet tandis que le représentant du Parti vert, Pierre Carrier, suit avec 6,1 %. La candidate du Parti populaire du Canada de Maxime Bernier, Chloé Bernard, recueille 2 % des intentions de vote.

« J’avais dit en commentant le premier sondage que c’était un pari risqué pour M. Blanchet de se présenter dans Beloeil-Chambly parce que c’est une circonscription néo-démocrate. Mais ceci étant dit, si la tendance se maintient, M. Blanchet est en voie de remporter ce pari risqué », a indiqué M. Fortin.

Beloeil-Chambly a une population de quelque 110 000 âmes. Le taux de participation au scrutin de 2015 était de 73,9 % alors qu’il s’élevait à 68,3 % à l’échelle nationale.

Le sondage Recherche Mainstreet comporte une marge d’erreur de 3,97 %, à un niveau de confiance de 95 %.

Les élections ont lieu le 21 octobre. Le vote par anticipation se déroule du 11 au 14 octobre.