Les candidats néo-démocrates en Outaouais : Nicolas Thibodeau (Hull-Aylmer), Éric Chaurette (Gatineau), Denise Giroux (Pontiac) et Charlotte Boucher Smoley (Argenteuil-La Petite-Nation), ont rencontré mardi après-midi le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.

Pedneaud-Jobin rencontre les candidats au fédéral

La campagne électorale fédérale offre au maire de Gatineau Maxime Pedneaud-Jobin l’occasion de partager les besoins et les défis de sa ville avec les candidats, des rencontres qu’il qualifie «de très utiles».

M. Pedneaud-Jobin a eu une discussion avec le chef du Bloc québécois et des candidats bloquistes de la région mardi matin tandis qu’il a accueilli le caucus des candidats néo-démocrates de l’Outaouais en après-midi. Plus tard cette semaine, il doit recevoir la visite des conservateurs. Les candidats libéraux ont été rencontrés avant le déclenchement de la campagne électorale.

«Ça nous permet de mettre en valeur nos besoins auprès de gens qui, s’ils gagnent ou pas, sont impliqués en politique, dans des partis politiques, et qui vont continuer à parler des enjeux de Gatineau. Pour moi, c’est très utile d’investir du temps pour les rencontrer. Plus il y a de gens intéressés à la politique qui connaissent Gatineau, qui connaissent les besoins de Gatineau, mieux c’est pour nous. Je le fais depuis que j’ai été élu, et je le fais autant au provincial qu’au fédéral. Ça aide à faire avancer à court et à moyen terme les dossiers de Gatineau», a expliqué M. Pedneaud-Jobin.

Ce sont les candidats qui sollicitent des rencontres avec le maire, mais ce dernier tient à préciser que la Ville a envoyé à tous les partis une liste de questions sur les enjeux locaux, et que c’est souvent cette lettre qui génère un appel des partis politiques pour une discussion à la Maison du citoyen. Le transport collectif, les infrastructures, le logement et les changements climatiques figurent parmi les sujets d’intérêt du maire de Gatineau.

AbonnezvousBarometre

En point de presse à la suite de la rencontre avec le NPD, la candidate néo-démocrate dans Argenteuil-La Petite-Nation, Charlotte Boucher Smoley, a tenu à souligner l’importance du développement des quartiers.

«C’est quelque chose que nous avons entendu de la part du maire, et que nous épaulons. Le NPD est là pour appuyer les villes dans leurs demandes, et nous avons le financement et les priorités dans ça», a indiqué Mme Boucher Smoley.

Le dossier des inondations a aussi été discuté entre le maire et les candidats néo-démocrates.

«Jagmeet (Singh) était ici il y a trois semaines pour rencontrer les sinistrés. Il a fait une annonce d’augmentation de 2,5 milliards $ au fonds pour les catastrophes naturelles. C’est non seulement plus d’argent, mais c’est important aussi de rendre ça plus accessible, plus facile pour les municipalités d’accéder à ces fonds-là, parce que quand on est dans une situation de crise, ce n’est pas le temps de s’embourber dans la bureaucratie», a fait valoir Éric Chaurette, candidat dans Gatineau.