La députée libérale Catherine McKenna est en voie d’être réélue, selon un dernier sondage dans Ottawa-Centre.

McKenna double son avance [VIDÉO]

À un mois des élections fédérales, la député sortante dans Ottawa-Centre, Catherine McKenna, est en voie d’être réélue selon ce que révèle les données d’un nouveau sondage de la firme Recherche Mainstreet réalisé pour le compte de Groupe Capitales Médias.

Mme McKenna, qui occupe jusqu’à présent 46 % des intentions de vote, double ainsi son avance sur sa plus proche poursuivante, la conservatrice Carol Clemenhagen. Les intentions de vote de la candidate conservatrice se chiffrent à 23 %.

https://www.barometreelections.ca/?utm_source=webSite&utm_medium=bannerArticle&utm_campaign=barometre2019">AbonnezvousBarometre

« Au moment où on se parle, il y a une forte avance pour l’ancienne ministre de l’Envirronnement, Catherine McKenna », détaille le président de Recherche Mainstreet pour le Québec, Luc Fortin. « Il faut noter aussi qu’elle détient 23 % d’avance sur le Parti conservateur, rien de moins. Elle est là la surprise. »

M. Fortin ajoute qu’il est surprenant que les conservateurs se hissent devant le NPD, représenté par Émilie Taman. Ces derniers génèrent seulement 16 % des intentions de vote.

« Il y a des racines néo-démocrates dans Ottawa-Centre, alors c’est un peu surprenant de voir aujourd’hui que le NPD se retrouve en troisième position dans cette circonscription-là. C’est surprenant, mais en même temps, ça va de pair avec la tendance qu’on observe à travers le pays présentement. »

Rappelons qu’en 2015, Mme McKenna avait délogé l’élu néo-démocrate Paul Dewar, qui était en poste depuis 2006, pour prendre le siège du comté.

Comme c’est le cas à l’échelle nationale, les libéraux conservent la majorité du vote féminin dans Ottawa-Centre.

« On le voit dans nos sondages pancanadiens, les libéraux sont toujours en avance chez les femmes. Souvent les conservateurs sont en avance chez les hommes, mais on remarque ce n’est pas le cas dans ce comté », explique M. Fortin en ajoutant que tout de même 42 % des hommes voteraient libéral si les élections avaient lieu aujourd’hui.

M. Fortin souligne d’ailleurs que Mme McKenna domine dans tous les indicateurs du sondage. Elle obtient plus de 40 % des intentions de votes des électeurs de chacun des groupes d’âge sondés.

Un nombre élevé de répondants se disent tout de même indécis, alors que 17 % des électeurs n’ont pas encore fait leur choix.

Malgré tout, M. Fortin ne croit pas que ces indécis peuvent faire pencher la balance.

« Même si on donnait tous les votes indécis à son plus proche rival, le Parti conservateur, Mme McKenna demeurerait première. De plus, lorsqu’on demande aux indécis, ces derniers affirment être davantage tentés par le Parti libéral que par tout autre parti. Cela permettrait à Mme McKenna d’accentuer son avance. »

De leur côté, les Verts, représentés par Angela Keller-Herzog, occupent 11 % des intentions de vote alors que ceux du Parti populaire du Canada, représenté par Merylee Sevilla, s’élèvent à 3 %.

Le sondage Recherche Mainstreet a été réalisé le 15 septembre auprès de 699 Canadiens âgés de plus de 18 ans vivant dans le comté d’Ottawa-Centre.

La marge d’erreur est de 3,71 %, 19 fois sur 20.