Le député libéral dans Hull-Aylmer, Greg Fergus

Les libéraux font un pas de plus vers le financement du train léger de Gatineau

Le financement du train léger de Gatineau a refait surface dans la campagne électorale, mardi matin, à Montréal.

Le Parti libéral du Canada s’est engagé à rendre permanent le financement du transport en commun au pays en ajoutant 3 milliards $ par année aux investissements de 30 milliards sur dix ans déjà annoncés par le gouvernement Trudeau au cours du dernier mandat. 

« C’est la troisième fois depuis le début de la campagne qu’on réitère l’importance du projet de train léger de Gatineau pour notre gouvernement », a rappelé M. Fergus. 

AbonnezvousBarometre

Alors que le gouvernement du Québec a déjà confirmé, au printemps, sa participation dans le financement du train léger de Gatineau, le fédéral continue de se faire tirer l’oreille. 

À LIRE AUSSI: Importants retards pour le train léger d'Ottawa en raison d'un bris de portes

Il manquerait environ 600 millions $ en provenance du fédéral pour boucler le financement de 2,1 milliards $ du train léger. 

Depuis le début toutefois, les différents intervenants dans ce dossier rappellent que ce n’est pas la disponibilité des fonds qui pose problème, mais les critères du programme sur lesquels sont financés les projets. 

À ce chapitre, M. Fergus a rappelé que tant Québec et Ottawa ont identifié ce projet comme prioritaire. 

« Quand la volonté est là, on trouve toujours des façons d’arriver à nos moyens, a-t-il dit. Avec notre annonce d’aujourd’hui, nous avons déjà hâte d’être à Québec, le 22 octobre, pour reprendre les négociations avec le gouvernement du Québec. »

Invité à réagir à cet engagement libéral, le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a indiqué qu’il répondait à la demande de la Ville de mettre en place un fonds permanent pour le financement du transport collectif. « Il s’agit d’une solution concrète pour compléter le financement de la part fédéral pour notre projet de train léger, a affirmé le maire. Ce projet est une priorité pour Gatineau, pour le gouvernement du Québec, et nous sommes heureux qu’il fasse partie de la liste des projets prioritaires du fédéral, le seul projet hors de la région de Montréal. »