Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.

Gatineau publie les engagements des partis fédéraux concernant ses priorités

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a dévoilé, mercredi matin, les réponses de trois des quatre principaux partis fédéraux aux questionnaires soumis par la Ville dans le cadre de la présente campagne électorale.

Jusqu’ici, le Bloc québécois, le Nouveau parti Démocratique et le Parti libéral du Canada ont participé à l’exercice. Le Parti conservateur du Canada n’avait toujours pas livré ses réponses au moment de la date butoir fixée par le maire. Les citoyens curieux de savoir ce que proposent les différents partis en lien avec les enjeux municipaux peuvent se rendre sur le site Internet de la Ville de Gatineau et cliquer sur l’onglet «Élections fédérales 2019- Questionnaire sur les enjeux locaux de Gatineau», situé à gauche de leur écran. 

Le questionnaire abordait quatre grands thèmes, à savoir les infrastructures, le logement, le transport en commun et l’adaptation aux changements climatiques. Le maire d’Ottawa, Jim Watson, a lui aussi convié les partis fédéraux au même exercice. 

«Pour nous, c’est une façon d’avoir des réponses sur nos projets et nos priorités, et c’est aussi une façon d’influencer les priorités des partis, a expliqué le maire Pedneaud-Jobin. C’est un exercice intéressant qui permet aussi aux citoyens de connaître mieux ce que proposent chacun des partis pour leur ville. Je ne vais pas commenter les réponses, mais les citoyens pourront juger de ce qui est mis sur la table.»

Le maire Pedneaud-Jobin observe toutefois une «adhésion importante» des partis aux priorités de Gatineau. «Il y a une volonté de tout le monde de trouver des voies de passage pour le financement du train léger, a-t-il noté. Quant à l’adaptation aux changements climatiques, je vais laisser les gens juger. Je rappelle toutefois que le caucus des grandes villes du Québec a évalué à 2 milliards $ sur cinq ans les investissements nécessaires pour adapter les grandes villes aux changements climatiques. Pour tout le Québec, ça monte à 4 milliards $. Disons qu’il n’y a pas beaucoup de chiffres qui se rapprochent de ça, même pour l’ensemble du Canada. On va continuer de revendiquer parce que ça va prendre des montants gigantesques.»

Le maire Pedneaud-Jobin doit rencontrer, jeudi, les candidats du Parti conservateur du Canada. «J’espère qu’ils auront des réponses au questionnaire à ce moment-là», a-t-il dit.