En avril 2013, les Canadiennes se sont inclinées 3-2 en finale du Championnat mondial de hockey féminin disputé à Ottawa.
En avril 2013, les Canadiennes se sont inclinées 3-2 en finale du Championnat mondial de hockey féminin disputé à Ottawa.

Retour sur la décennie (partie 2 de 5): Moments forts à Ottawa

RETOUR SUR LA DÉCENNIE #2 / La décennie qui se termine fut, possiblement, la plus chargée de l’histoire, sur la scène sportive, dans la région d’Ottawa-Gatineau. Chaque jour, cette semaine, nous revenons sur les événements marquants qui ont fait travailler les journalistes sportifs du quotidien Le Droit. Aujourd’hui : les années 2012 et 2013.
Daniel Alfredsson, Erik Karlsson, Jason Spezza 
et Milan Michalek lors du match des Étoiles

JANVIER 2012 : VOIR DES ÉTOILES

Les Sénateurs célèbrent leur 20e anniversaire et la LNH leur offre un cadeau. On leur donne le droit d’organiser le 59e Match des étoiles de la LNH. Les amateurs de hockey d’Ottawa se gâtent. Ils font élire quatre de leurs joueurs – Daniel Alfredsson, Erik Karlsson, Milan Michalek et Jason Spezza – dans la formation débutante. Le Festival des partisans, au centre-ville, obtient un vif succès. Le rappeur Drake livre un spectacle entre deux périodes d’un match remporté 12-9 par l’équipe du capitaine Zdeno Chara. Avec trois buts et une passe, Marian Gaborik mérite le titre de joueur par excellence.

JUIN 2012 : DÉFENSEUR PAR EXCELLENCE

Gros week-end pour le jeune Karlsson. Il débarque à Las Vegas un mardi après-midi avec son agent. Premier item inscrit à son agenda : une rencontre avec le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray. Il en ressort avec un nouveau contrat de sept ans d’une valeur de 45,5 millions $ US en poche. Vingt-quatre heures plus tard, le nouveau millionnaire assiste à la cérémonie de remise des trophées individuels de la LNH. On lui décerne le trophée Norris, à titre de défenseur de l’année. « Je ne me suis jamais senti ainsi. Je n’ai jamais été aussi nerveux de toute ma vie », dit l’athlète de 22 ans, tremblant comme une feuille, en rencontrant les journalistes.

Stephanie Leclair et Karine Thomas

JUILLET 2012 : AU PIED DU PODIUM

Terminer au pied du podium, aux Jeux olympiques, c’est tout un accomplissement. Les Gatinoises Stéphanie Leclair et Karine Thomas font partie de l’équipe canadienne en natation synchronisée, à Londres. Avec une récolte de 189,63 points, elles prennent le quatrième rang, derrière la Russie, la Chine et l’Espagne. Une belle fin de parcours, quand même, pour les deux amies qui ont fait leurs classes chez les Fées d’eau de Gatineau. Un autre parcours olympique prend fin, à Londres, pour une autre grande athlète de l’Outaouais. Victime d’une chute à vélo, Kathy Tremblay n’est pas en mesure de compléter le triathlon.

JANVIER 2013 : UN DG FRANCO-ONTARIEN

« Marcel va livrer aux amateurs d’Ottawa ce qu’ils veulent depuis longtemps : une équipe qui gagnera sur une base annuelle », déclare le président du Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG), Jeff Hunt, durant une conférence de presse au parc Lansdowne. Son organisation vient de prendre une décision importante. La nouvelle franchise de la Ligue canadienne de football sera dirigée par le Franco-Ontarien Marcel Desjardins. Le principal intéressé y va d’une prédiction audacieuse : son équipe pourra se battre pour la coupe Grey à compter de 2016.

AVRIL 2013 : LES AMÉRICAINES GAGNENT

En 1990, le tout premier Championnat mondial de hockey féminin a été disputé à Ottawa. Vingt-trois ans plus tard, les meilleures joueuses sur la planète sont de retour dans la capitale fédérale. Tout se déroule bien... sauf le dernier jour du tournoi. En finale, l’équipe hôtesse s’incline 3-2 contre les États-Unis. Avec 12 points en cinq parties, Marie-Philip Poulin est élue meilleure attaquante de la compétition.

Paul MacLean

JUIN 2013 : ENTRAÎNEUR PAR EXCELLENCE

Après 20 ans d’existence, les Sénateurs rencontrent enfin leurs rivaux québécois, les Canadiens de Montréal, dans les séries de la coupe Stanley. Le premier affrontement tourne rapidement à l’avantage d’Ottawa. Paul MacLean tombe sur les nerfs de son vis-à-vis Michel Therrien et ce dernier perd le contrôle. Après cinq parties, tout est réglé. Les Sénateurs tombent à leur tour, en deuxième ronde, mais MacLean remporte le trophée Jack-Adams, à titre d’entraîneur-chef de l’année dans la LNH.

JUILLET 2013 : RETOUR AU BERCAIL

À l’ouverture de la chasse aux joueurs autonomes dans la LNH, le Gatinois Daniel Brière signe un contrat d’une durée de deux ans, d’une valeur de 8 millions $ US, avec le Canadien de Montréal. Il réalise donc un vieux rêve, enfilant le maillot du club favori de son enfance. Durant son unique saison dans la métropole, il récolte 25 points en 69 parties.

Daniel Briere

JUILLET 2013 : CAPITAINE CLAUDE

Le contrat de Brière a été racheté par les Flyers de Philadelphie. Ça laisse toute la place à son ami et dauphin. Claude Giroux signe un contrat de huit ans d’une valeur de 66,2 millions $ US. Il devient le 18e capitaine de l’histoire de l’équipe.

SEPTEMBRE 2013 : PLAY BALL! (ENCORE)

Le calendrier sportif estival de la capitale se remplit rapidement. Le parc Lansdowne se prépare à accueillir des clubs professionnels de soccer et de football. On apprend que le stade de baseball de la rue Coventry s’est déniché un nouveau locataire. La Ville d’Ottawa accorde un bail d’une durée de 10 ans à Miles Wolff pour qu’il puisse y installer un club de la Ligue Can-Am à compter de 2015.