L’intérêt pour la démocratie, à partir de ce mercredi, sera d’entendre enfin la voix de l’opposition face à Doug Ford. Une voix quasi éteinte depuis le 7 juin dernier.

La session d’été de Ford

CHRONIQUE / Les étapes s’enchaînent pour le nouveau gouvernement de Doug Ford. Après les élections triomphales du 7 juin, et l’assermentation dans la foulée, les ministres progressistes-conservateurs et les nouveaux députés sont de retour en chambre ce mercredi.

L’objectif ? Une « session parlementaire d’été ». Les 124 députés siégeront « deux ou trois semaines », fait-on savoir du côté du gouvernement, à partir du 16 juillet. Avant cela, il s’agira d’élire le nouveau président de l’Assemblée législative, mercredi. Un poste occupé par Dave Levac pendant tout le règne de Kathleen Wynne.

Le lendemain, la lieutenante-gouverneure, Elizabeth Dowdeswell, prononcera un discours du Trône très attendu. L’exercice consistera à définir la politique du nouveau gouvernement pour les quatre prochaines années.

Cette session d’été n’est pas vraiment une surprise. Techniquement, depuis 2014, les élections ontariennes tenues au mois de juin poussent les élus à avoir recours à ce procédé. Il y a quatre ans, les libéraux avaient déjà siégé quelques semaines à Queen’s Park en juillet, peu de temps après la victoire de Kathleen Wynne.

Ce qui est nouveau, par contre, c’est l’enchaînement des annonces à une vitesse fulgurante : retrait du marché du carbone de la province (15 juin), gel des embauches dans la fonction publique (18 juin), limitation de l’Assurance-santé Plus (30 juin), retardement de l’application d’une loi libérale sur la revente de billets pour des événements sportifs et culturels, puis limogeage de la directrice scientifique du gouvernement Molly Shoichet (4 juillet).

Autant de décisions que M. Ford aura besoin de matérialiser par des lois. C’est tout l’intérêt pour son gouvernement de siéger en été. L’intérêt pour la démocratie, à partir de ce mercredi, sera d’entendre enfin la voix de l’opposition face à M. Ford. Une voix quasi éteinte depuis le 7 juin dernier...