Le boulevard Wilfrid-Lavigne, qui traverse une partie du secteur Aylmer du nord au sud, tient son nom de l’ancien maire d’Aylmer, Jean-Wilfrid Lavigne.

Tracer son chemin à Aylmer

Chaque semaine, Le Droit vous fait découvrir un personnage qui se cache derrière le nom d’une rue, d’un parc, d’une école ou d’un édifice, l’appellation d’une ville ou d’une institution d’ici, de façon à découvrir l’histoire de la région. Aujourd’hui : trois noms qui ont marqué le secteur Aylmer.

Jean-Wilfrid Lavigne
Le boulevard Wilfrid-Lavigne, qui traverse une partie du secteur Aylmer du nord au sud, tient son nom de l’ancien maire d’Aylmer, Jean-Wilfrid Lavigne. Né à Aylmer en 1897 et décédé en 1958, M. Lavigne a été maire de la municipalité de 1935 à 1941.

Selon les archives de la Commission de toponymie de Gatineau, il était le fils de Georges Lavigne, propriétaire d’une scierie et d’Angèle Viens. Jean-Wilfrid est le neuvième enfant d’une famille de douze. Le 19 octobre en 1920 à Aylmer, il épouse Régina Cardinal. Il aura neuf enfants avec elle.

M. Lavigne était imprimeur de profession et a été propriétaire de deux imprimeries, à Hull et à Ottawa, qu’il a par la suite vendues pour acheter le concessionnaire d’automobiles Eastern Motors, situé sur la sur Sparks à Ottawa. Il a été un des fondateurs de l’imprimerie du journal Le Progrès à Hull.

En plus de son implication dans les affaires, il a été président de la Commission scolaire d’Aylmer, président de la Chambre de commerce d’Aylmer et a été un organisateur du Parti libéral pour le sud du comté de Gatineau.

Avant de devenir maire d’Aylmer entre 1935 et 1941, il avait été élu conseiller municipal de 1928 à 1930.

Pendant son passage à la mairie, il réussit à rétablir les finances de la municipalité et sera décoré en 1939 par le roi George VI.

M. Lavigne est décédé dans sa ville natale en janvier 1958.

William McConnell
Le chemin McConnell, qui traverse le secteur d’Aylmer d’est en ouest cette fois, rappelle le souvenir de William McConnell, ancien maire de Hull-Sud (Lucerne) entre 1909 et 1911, puis de 1919 à 1920. Il avait aussi siégé à titre de conseiller municipal de 1902 à 1908. Il épousa Alicia Anna Aylwin en 1882 et est décédé à Hull en décembre 1939.

En 2012, le conseil municipal de Gatineau a adopté un règlement pour changer le nom d’un tronçon du chemin McConnell situé entre le boulevard Wilfrid-Lavigne et le poste d’Hydro-Québec à l’est, qui portait auparavant le nom de rue Jean-Delisle afin que le chemin porte un seul nom.

La rue Jean-Delisle, située dans le même axe, existe toutefois toujours à l’ouest du boulevard Wilfrid-Lavigne.

Samuel Edey
Le chemin Edey, une autre artère d’Aylmer, tire son nom de celui qui fut conseiller municipal de Hull-Sud (Lucerne) de 1901 à 1905, avant de devenir maire de la municipalité de 1905 à 1909.

Selon les archives de la Commission de toponymie de Gatineau, sa famille était originaire du Vermont, aux États-Unis. L’ancêtre de la famille Edey, Samuel (1786-1868), est venu s’établir à Hull en 1806 en compagnie de son frère Moses et de sa sœur Jane dans le but d’y cultiver la terre.

C’est en 1822 que Samuel acheta de Philémon Wright 100 acres de terre dans le village d’Aylmer. Il y construisit une grande ferme nommée Breezy Heights où s’établirent cinq générations de la famille Edey, avant qu’elle ne soit vendue dans les années 1980 pour un développement résidentiel.