Des Canadiens dans une tranchée sur la ligne de front durant la Première Guerre mondiale, février 1918
Des Canadiens dans une tranchée sur la ligne de front durant la Première Guerre mondiale, février 1918

La conscription de 1917 en Outaouais

Raymond Ouimet
Collaboration spéciale
CAPSULE DE NOTRE HISTOIRE / 1917. Depuis trois ans, le Canada est en guerre et, malgré l’entrée imminente des États-Unis dans le conflit, rien ne laisse présager une victoire finale des Alliés aux dépens de l’Allemagne et de l’Autriche-Hongrie. La Russie est exsangue et la révolution gronde. Le Canada a déjà fourni 400 000 soldats aux alliés. Mais ce n’est apparemment pas assez. À la suite d’une conférence impériale tenue à Londres, le premier ministre canadien, le conservateur Robert Borden, veut envoyer 100 000 soldats additionnels sur les champs de bataille d’Europe pour défendre la «liberté» !