Honoré Cadieux et Armand Laflamme ont marqué l’histoire des pompiers de Buckingham et de Masson-Angers.

Cadieux et Laflamme, pionniers des pompiers

Chaque semaine, Le Droit vous fait découvrir un personnage qui se cache derrière le nom d’une rue, d’un parc, d’une école ou d’un édifice, l’appellation d’une ville ou d’une institution d’ici, de façon à découvrir l’histoire de la région. Aujourd’hui : la caserne de pompiers Cadieux-Laflamme.

La caserne de pompiers (numéro 8) Cadieux-Laflamme, située au 850 avenue de Buckingham à Gatineau, rend hommage à deux directeurs des pompiers de Buckingham et de Masson. Elle dessert les deux secteurs de la ville de Gatineau situés à l’est du territoire, soit Buckingham et Masson-Angers.

Honoré Cadieux, né en 1880, était charpentier et propriétaire d’une boutique de forge. Il est surtout connu comme étant l’un des premiers entrepreneurs de pompes funèbres de Buckingham au début des années 1900, nous révèle les archives des Trésors du patrimoine de l’Outaouais.

Il était membre de la Corporation des directeurs des funérailles et embaumeurs du Québec et membre des unionistes durant la grève de 1906 à Buckingham.

Il a été directeur adjoint des pompiers volontaires de la municipalité dans les années 1930. Il a été le premier citoyen de Buckingham à posséder une motoneige qui lui servait d’ambulance et de corbillard durant l’hiver. M. Cadieux est décédé le 27 mai 1967.

Le chef Laflamme 

À l’âge de 21 ans, Armand Laflamme travaillait pour la James Maclaren Co. Combattant lors de la Seconde Guerre mondiale comme sergent-major-instructeur d’artillerie et instructeur d’éducation physique. À la fin de la Guerre, il a repris son travail à la Maclaren comme contremaître-huileur et chef des pompiers.

Après 41 ans de service, il a pris sa retraite en 1983.

M. Laflamme a été très engagé dans la communauté, il devient secrétaire de la Société Saint-Jean-Baptiste en 1948, et ce jusqu’à la dissolution de l’organisme en 1960.

Il a aussi fondé la 26e troupe scoute de Masson en 1949 et il en sera le chef jusqu’en 1968.

En 1954, M. Laflamme avait été nommé lieutenant de la première Brigade des pompiers volontaires de Masson.

Il dirigea ensuite la Brigade pendant 25 ans à titre de directeur et de formateur.

De 1965 à 1984, il a également été instructeur provincial pour la Protection civile du Québec en sauvetage, en recherche en forêt et pompier.

M. Laflamme avait été nommé bénévole de l’année de la ville de Masson-Angers au début des années 1980. Il est décédé le 1er juin 1990.

Le curé Routhier 

Une rue du secteur Masson-Angers (Gatineau) porte le nom du curé de la paroisse Notre-Dame-des-Neiges de Masson, Jean-Baptiste Routhier.

Il devient le troisième curé de la paroisse Notre-Dame-des-Neiges.

Il passera presque toute sa vie de prêtre au service de la communauté de Masson dont il fut curé pendant 37 ans, de 1897 à 1934.

Il a été également président de la Commission scolaire Notre-Dame-des-Neiges de 1913 à 1915 et de 1919 à 1922. Il est décédé à l’âge de 65 ans.