Masque obligatoire: le verre est-il à moitié vide ou à moitié plein?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
BLOGUE / Côté timing, le physicien de l'Université de Montréal Normand Mousseau pouvait difficilement espérer mieux — ou pire, selon le point de vue. Sa lettre ouverte dans laquelle il dénonce l'obligation de porter un masque dans les lieux publics fermés de Montréal («Masque obligatoire, science optionnelle») a été publiée dans La Presse à peine 48 heures avant que le gouvernement n'annonce que la même mesure s'appliquera à tout le Québec à partir de samedi prochain.