Vu d'même

La garde-robe de nos élus

CHRONIQUE / Ceux qui s’attendent à ce que les parlementaires finissent enfin par trancher dans le débat des signes religieux devraient attacher leur tuque avec de la broche : comment pensent-ils parvenir à un consensus lorsqu’ils en sont encore à déchirer leur chemise concernant leur propre code vestimentaire ?

D’un côté, certains plaident pour une présentation soignée, tirée à quatre épingles en signe de respect du décorum. Bonnet, bottillons, espadrilles, t-shirts, jeans... Autant d’atours que certains élus voudraient voir bannis d’entre les murs de la Maison du Peuple, jugeant que ceux-ci ne font pas honneur à la prestigieuse fonction de député.

Vu d'même

Dans ma boîte à poux

CHRONIQUE / Mercredi, c’était la journée Bell Cause pour la cause, une initiative mise sur pied par le géant des télécommunications il y a quelques années pour parler de maladie mentale et briser les stigmates qui persistent autour de celle-ci. Bien que l’intention soit louable — et qu’il s’agisse d’un concept marketing génialissime —, je ne pense pas que c’est simplement à coup de textos et de tweets à cinq sous qu’on y parviendra.

Une journée où ce sujet est sur toutes les lèvres, c’est bien. Mais ceux qui vivent avec la maladie mentale le font chaque jour de l’année. Ils devraient donc être à l’aise d’en parler n’importe quand, tout comme les autres devraient être ouverts à en entendre parler à tout moment.

Opinions

Pas de quoi en faire tout un plat

CHRONIQUE / « Livret de granoles » visant à nous « faire toute[sic] virer végane » et à « tuer l’industrie laitière » ; œuvre du « lobby végétalien », « concocté[e] par des herbivores » et j’en passe : ils étaient plusieurs à lancer des tomates à Santé Canada après le dévoilement du nouveau Guide alimentaire canadien, en milieu de semaine.

Il n’y a pourtant pas de quoi en faire tout un plat : augmenter la quantité de fruits et légumes, délaisser la viande au profit des protéines végétales, favoriser les grains entiers et limiter notre consommation d’aliments transformés, tout en évitant les abus de boissons sucrées et d’alcool.

Chroniques

Une controverse tirée par les cheveux

CHRONIQUE / Ça m’a fait rire un poil sur le coup. Puis, ça m’a fait réfléchir.

La Coop Les Récoltes a suscité tout un tollé en refusant à l’humoriste jusqu’alors méconnu Zach Poitras de monter sur scène sous prétexte que ses dreadlocks constitueraient une forme d’appropriation culturelle.

Vu d'même

Ma promesse

CHRONIQUE / De toute ma vie, je crois n’avoir fait qu’une seule promesse à mon père.

Celle de respecter sa décision, le moment venu.

Actualités

La sainte paix

Dans trois jours commencera une nouvelle année.

Un nouveau tour de calendrier avec ses anniversaires, ses fêtes, ses jours fériés et ses saisons. Une autre année où les jours deviendront des semaines, puis des mois. Où les minutes nous fileront entre les doigts.

Vu d'même

Le Trumpeux qui voulait gâcher Noël

Il a foutu le père Noël à la porte.

Il est débarqué tout bonnement au pôle Nord, juste comme ça. Les vents de l’ouest laissaient bien entendre qu’un malheur s’acharnerait au pays des lutins, mais ceux-ci n’ont pas pris cette menace au sérieux. Après tout, la joie n’y règne-t-elle pas en permanence ?

Vu d'même

La maison de Régis

CHRONIQUE / Je suis tombée là-dessus par hasard, cette semaine.

Un média que je ne nommerai pas a publié les photos de la maison du maire de Québec, Régis Labeaume, qui vient d’être mise en vente. Les clichés sont facilement accessibles via l’annonce de l’agence immobilière qui gère la vente, mais le nom du propriétaire n’y est pas mentionné.

Vu d'même

La députée éplorée

CHRONIQUE / Il y a fort à parier que Claire Samson envisageait le déroulement de la présente session parlementaire d’un tout autre œil.

En fait, elle était extrêmement enthousiaste à l’idée d’entamer son second mandat, elle qui fut réélue avec plus de 50 % des votes à l’élection du 1er octobre dernier. Lors d’un bref entretien téléphonique, quelques minutes à peine après que sa réélection éclair fut confirmée, elle me confiait d’ailleurs avoir très hâte de se mettre au travail.

Vu d'même

La faim du monde

CHRONIQUE / Parfois, le hasard fait drôlement les choses.

On a eu droit cette semaine à la mise à jour économique du nouveau gouvernement Legault, qui a majoré partiellement l’allocation familiale et mis en place un nouveau crédit d’impôt pour les aînés. Bonne nouvelle.