Des fois, on oublie son portefeuille... et il tombe entre les mains d’un bon samaritain.

L’honnêteté au menu

CHRONIQUE / Une petite histoire ce matin à classer dans la filière « il y a encore d’honnêtes gens sur cette Terre ».

Samuel Laflamme, de Val-des-Monts, est vidéaste-photographe. Il y a une dizaine de jours, cet homme dans la mi-vingtaine avait une journée fort chargée qui l’attendait. « Une journée de 13 h de travail », dit-il.

Mais avant de se rendre au boulot, il s’est arrêté au restaurant Subway du secteur Perkins, à Val-des-Monts, pour prendre le lunch.

Ce soir-là ou cette nuit-là devrais-je dire puisqu’il était presque 1 h du matin lorsqu’il a complété son travail, il s’est arrêté à une station-service pour faire le plein d’essence dans sa voiture. Et c’est en se présentant à la caisse qu’il a réalisé qu’il avait perdu son porte-monnaie. Un porte-monnaie qui contenait une somme d’argent plutôt considérable. Une somme d’argent qui, perdue, ferait paniquer le commun des mortels. « J’avais retiré de l’argent pour acheter des pièces de voiture le lendemain matin », explique-t-il.

Alors il a fouillé un peu partout. Et fouillé encore. Mais rien à faire, le portefeuille était perdu.

« Puis je me suis souvenu que je l’avais sorti une dernière fois au Subway, dit-il. Donc je me suis dit que je l’avais probablement oublié dans le cabaret ou sur la table. Et avec la somme d’argent qu’il contenait, je me suis dit : "Oublie ça !" La personne qui l’a trouvé a fort probablement pris l’argent et jeté le portefeuille aux poubelles. Mais je me suis tout de même rendu au Subway (qui était alors fermé). Je ne sais trop ce que je pensais, je me disais que je pourrais peut-être l’apercevoir par la fenêtre. (Rires). Je sais que c’est stupide, mais je ne savais plus trop quoi penser. Puis je suis rentré chez moi et je n’ai pas dormi de la nuit. »

Mais sa conjointe, Jennifer, s’est rendue au Subway en question dès le lendemain matin, à 8 h. Et lorsqu’elle est rentrée à la maison, elle avait en sa possession le portefeuille de son conjoint. Et pas un seul dollar n’avait été piqué.

***

Reculons de quelques heures.

Claudette Cabana, 52 ans, est une employée à ce Subway de Val-des-Monts. Ce jour-là, elle a trouvé un portefeuille dans la salle de bain du restaurant. Un portefeuille contenant presque autant d’argent qu’elle gagne en un mois.

« Je l’ai trouvé dans la salle de bain, raconte-t-elle. Je l’ai pris, je ne voulais pas le laisser là, et je l’ai remis à la femme de mon patron en lui demandant de vérifier les papiers à l’intérieur, car je croyais que ce porte-monnaie appartenait à un client âgé qui se trouvait dans le restaurant ce jour-là. Mais ce n’était pas à lui.

— Vous n’avez pas eu envie de garder l’argent, Mme Cabana ? Y avez-vous songé pendant une seconde ou deux ?

— Non, pas du tout. Je n’ai jamais fait ça et je ne le ferais jamais. J’en serais incapable.

— Mais Samuel Laflamme m’a dit qu’il a tenté de vous laisser une récompense (de 100 $) au Subway, mais que vous l’avez refusée.

— C’est vrai. Je n’en veux pas, non merci. C’est notre devoir de remettre à la personne ce qui ne nous appartient pas. Et vous savez, notre argent, on travaille assez fort pour la gagner. J’espérais juste que quelqu’un ne l’ait pas trouvé avant moi et pris quelque chose dedans, parce que c’est sûrement moi qui aurais été blâmée. Mais finalement, non. Le monsieur a récupéré tout son argent et toutes ses cartes. Et ça m’a fait plaisir. »

Il y a encore d’honnêtes gens sur cette Terre, disais-je.

FESTIVAL DE LA BINE
En terminant et à classer cette fois-ci dans la filière « ça ne s’invente pas »…

Le prestigieux et incontournable Festival de la bine de Plantagenet se déroulera cette année du 14 au 16 septembre. Au programme : un spectacle du groupe La Chicane, le vendredi soir, et un autre de l’humoriste Réal Béland, le samedi.

Mais à ne pas manquer cette année : le spectacle du samedi après-midi avec le magicien pour enfants, Jacques Pétard.

Le gars se nomme Pétard et il se produira au Festival de la bine.

Non, vraiment, ça ne s’invente pas.