Gilles Vandal
La Tribune
Gilles Vandal
En 2017, le gouvernement chinois affirma son objectif de faire de son pays la première puissance mondiale en IA. Pour réaliser cet objectif ambitieux, Beijing s'est engagé à dépenser 200 milliards de dollars d'ici 2030, un engagement 15 fois plus élevé que celui du gouvernement fédéral américain.
En 2017, le gouvernement chinois affirma son objectif de faire de son pays la première puissance mondiale en IA. Pour réaliser cet objectif ambitieux, Beijing s'est engagé à dépenser 200 milliards de dollars d'ici 2030, un engagement 15 fois plus élevé que celui du gouvernement fédéral américain.

La concurrence chinoise en IA

ANALYSE / L’émergence de la Chine comme puissance en haute technologie s’est particulièrement manifestée récemment dans la saga entourant Huawei. Cette compagnie chinoise, deuxième producteur mondial en téléphonie, a pris le leadership dans le développement de la technologie à haute vitesse 5G. Cette avancée technologique est d’ailleurs une des principales raisons pour laquelle l’administration Trump porte autant d’attention à Huawei.