Jean-Simon Gagné
Au ciné-parc Stars and Stripes de New Braunfels, au Texas, qui a rouvert ses portes le 1er mai, les règles de distanciation sont respectées.
Au ciné-parc Stars and Stripes de New Braunfels, au Texas, qui a rouvert ses portes le 1er mai, les règles de distanciation sont respectées.

Autrement dit 

La tendance

Le grand retour du ciné-parc

Celle-là, personne ne l’avait vu venir. Depuis des années, le ciné-parc était perçu comme une antiquité. Un vestige du passé. Une affaire de nostalgiques amoureux de leur char. Mais voilà que l’épidémie de coronavirus lui donne une seconde jeunesse. Un peu partout, les cinémas modernes sont fermés. Et voilà que la perspective de voir un film dans sa voiture redevient séduisante. Bref, le drive-in effectue son retour. À Vilnius, la capitale de la Lituanie, le stationnement de l’aéroport déserté vient d’être transformé en ciné-parc, en collaboration avec le Festival international du film de Vilnius. Environ 150 voitures ont «assisté» à la première représentation. Pour respecter les consignes de distanciation sociale, le nombre de spectateurs était limité à deux par véhicule, sauf pour les familles. 

Source : Lietuvos nacionalinis radijas ir televizija (LRT)

La tendance

Le masque en cuir vegan

Impossible d’énumérer tous les masques de luxe que l’on vous propose sur le marché. À la fin avril, un masque portant la griffe de la compagnie Off-White a brièvement atteint 1000 $ sur la boutique en ligne farfetch.com. Mais Farfetch a fait machine arrière, devant le tollé que le prix de vente avait soulevé. Le truc, c’est d’exiger un prix excessif, mais tout en faisant semblant de se préoccuper du sort du monde. Apparemment, c’est le tour de force que réussit la compagnie Akings avec son masque de cuir vegan imitant la peau d’un python, vendu pour la modique somme de 100 $. Sans cuir animal, c’est garanti. À la fin, vous attraperez peut-être la COVID-19, mais tous les pythons qui auront été épargnés seront fiers de vous. N’est-ce pas l’essentiel?

Sources : Vogue

Un policier indien fait respecter les règles de distanciation.

En baisse

- 97 %

Diminution des ventes de voitures en Grande-Bretagne, durant le mois d’avril, par rapport à l’an dernier. Il faut remonter à 1946 pour retrouver un mois au cours duquel les ventes de voitures ont été aussi peu nombreuses.

Source : Society of Motor Manufacturers and Traders (SMMT)

En hausse

+ 58 %

Augmentation du nombre d’empoisonnements reliés à l’ingestion de désinfectant durant les mois de février et de mars, au Canada, par rapport à la même période, en 2019.

Source : Santé Canada, cité par cbc.news

Le prix

39 $

Tarif supplémentaire que veut exiger la compagnie aérienne Frontier Airlines pour qu’un client ait l’assurance d’avoir un siège vide à côté de lui… dans l’allée du milieu. Apparemment, la distanciation sociale a un prix. Depuis le début de l’épidémie, plusieurs compagnies aériennes garantissaient ce genre de «service» à leurs passagers, sans faire payer un supplément. L’initiative de Frontier Airlines a soulevé l’indignation de plusieurs élus du Congrès américain, qui ont dénoncé une stratégie visant à «capitaliser sur la peur».

Source : The Washington Post

La durée

12 millions d’années

En voyageant avec les moyens technologiques actuels, c’est le temps qu’il faudrait pour atteindre le trou noir le plus proche de la Terre. Avouez que ça ne nous rajeunit pas. L’objet céleste, qui vient d’être découvert dans la constellation du Télescope, est situé à environ 1000 années-lumière de la Terre...

Source : The Guardian

Question éclair

Situé dans l’arrondissement de Queens, à New York, je suis l’un des quartiers les plus pauvres de la ville. Je suis aussi l’un des plus touchés par l’épidémie liée au coronavirus? Quel est mon nom?

a) Micheline

b) Covid

c) Corona

d) Smallpox [Variole]

e)  Vaccine [Vaccin]

+

+

+

Réponse : c) Ça ne s’invente pas. 

Source : The New York Times

L’attente

173 ans

Temps qu’il a fallu à l’Irlande pour rembourser une dette contractée auprès des nations Navajo et Hopi, qui vivent dans le sud-ouest des États-Unis. En 1847, alors que la Grande famine décimait l’Irlande, des Navajos et des Hopi s’étaient cotisés pour expédier 170 $ [environ 5350 $ en argent d’aujourd’hui] à un petit pays du bout du monde, dont la tragédie les avait émus. Il s’agissait alors d’une somme considérable pour des gens qui avaient eux-mêmes tout perdu, après avoir été déplacés. En date du 6 mai, des citoyens irlandais avaient recueilli 2,4 millions $ pour venir en aide aux deux nations autochtones durement touchées par l’épidémie de coronavirus.

Sources : ABC News

les anguilles de l'aquarium de Suminda

La citation

«Venez parler à nos anguilles.»

Message diffusé par l’aquarium de Suminda, à Tokyo, qui est fermé depuis des semaines. En l’absence de visiteurs, le personnel s’inquiète pour sa colonie d’anguilles jardinières. Dans la nature, ces petits poissons longiformes passent le plus clair de leur temps enfouis dans de longs tunnels creusés dans le sable. Mais à l’aquarium de Suminda, ils avaient fini par s’habituer aux humains, avec lesquels ils jouaient à cache-cache. Hélas, depuis que les visiteurs sont disparus, les anguilles ont retrouvé leur méfiance naturelle. Même qu’il devient impossible de vérifier leur état de santé. Alors l’aquarium a eu l’idée d’installer cinq tablettes à proximité du bac des anguilles pour que des humains leur apparaissent et leur parlent. Il suffit de composer un numéro fourni par l’aquarium. «Nous ne sommes pas sûrs que cela marche», prévient l’établissement. Normal. Comme d’habitude, personne n’a songé à demander l’avis des anguilles... 

Source : Sora News 24, cité par Courrier International

Le pourcentage

70 %

Montant de la taxe spéciale imposée par la municipalité indienne de New Delhi sur la vente d’alcool, au moment de la réouverture des points de vente, qui ont été fermés durant les six semaines de confinement imposées aux citoyens. La mesure visait à éviter les trop grands rassemblements. Peine perdue. À plusieurs endroits, la police a dû effectuer des interventions musclées, pour disperser les foules. Finalement, la SAQ était peut-être vraiment un service essentiel...

Source : The Guardian