La journaliste du Droit en pleine préparation avec Catherine Audy

Des grenouilles et des (sur)hommes

CHRONIQUE / Saviez-vous que les grenouilles sont incapables de vomir ?

Plutôt que d’évacuer par l’œsophage le contenu de leur estomac, les spécimens adultes recrachent l’organe entier et le retournent, comme on vire la poche d’un jean pour la vider. 

Même pas besoin de mettre la main dedans ; notre ami Kermit n’a qu’à avaler un aliment indigeste, et flip ! l’estomac leur sort par la bouche, déverse ce qu’il veut bien déverser, puis revient au poste, tout seul, comme un grand.

C’est vrai. Googlez-le ; le phénomène s’appelle « éversion gastrique ». 

Les requins, les raies ainsi que les étoiles et les concombres de mer sont aussi dotés de cette étrange faculté. Le seul mammifère sur la liste ?

Métaphoriquement, la journaliste culturelle d’Amérique du Nord.

Car j’ai bien eu la sensation de faire comme les batraciens, hier, alors que je tournais comme une toupie, suspendue par les poignets à quelques pieds du sol. 

Dans la catégorie « toute autre tâche connexe », j’ai été invitée à essayer l’une des disciplines du spectacle, soit les sangles aériennes. 

Pour briller dans cette discipline, il faut avoir une force herculéenne et une grâce à faire pâlir le Ballet du Bolchoï au complet. 

Pas de chance : course à pied à part, je suis à peu près aussi athlétique qu’un ouaouaron...

Ce qu’on ne ferait pas pour le droit du public à l’information !

Notre journaliste culturelle, Catherine Morasse, a expérimenté les sangles aériennes.

Dans la nouvelle mouture d’Alegría, le numéro de sangles aériennes a été confié à Catherine Audy et Alexis Trudel. 

La Québécoise et le Gaspésien ont chacun été de grands sportifs avant de se rencontrer il y a plus de dix ans, à l’École de cirque de Québec. 

Ils forment depuis un duo nommé Catalexi.

Leur feuille de route est impressionnante. 

Le tandem s’est produit ici et en Europe, et a accumulé une belle étagère de médailles et de trophées avant de se joindre au Cirque du Soleil en 2015. 

Leur numéro a été intégré dans Corteo, puis a fait le tour du monde dans OVO.

Dans Alegría, les spectateurs verront Alexis en Bronx et Catherine en Ange. 

Leur rencontre sera la première entre les deux groupes.

Notre journaliste culturelle, Catherine Morasse, en compagnie des artistes du Cirque du Soleil, Alexis Trudel et Catherine Audy

S’ils sont beaux à voir ? Rien qu’en répétition, le tandem est époustouflant. 

Lorsqu’on leur a demandé une démonstration, ils n’ont échangé aucun mot. 

Les deux ont pris leur envol, puis ont enchaîné une dizaine de mouvements, en parfaite symbiose et élégants comme des cygnes...

Bien sûr, notre photographe Patrick Woodbury a filmé leur prestation.

La mienne aussi.

Vous nous direz laquelle des deux Catherine, à votre avis, forme un meilleur duo avec Alexis. Selon moi, c’est du pareil au même...

Je blague, bien entendu ! Allez, trêve de niaiseries. Fans du Cirque du Soleil, à ce soir !