Denis Gratton

Dix ans de mystère

CHRONIQUE / Le 10 juin approche. Une triste journée pour Cynthia Thibault-Paradis et Jacques Gauvreau. Un anniversaire qu’ils aimeraient bien mettre derrière eux une fois pour toutes.

Il y a 10 ans, ce jour-là, la mère de Cynthia et conjointe de Jacques, Christine Thibault, disparaissait mystérieusement. La dame, alors âgée de 58 ans, avait quitté son domicile de Messines dans la Haute-Gatineau au volant de son véhicule, une Ford Focus. Elle aurait été vue une dernière fois vers 18 h 30 sur le pont de la rivière Désert, à Maniwaki. Et elle n’a jamais été revue depuis.

Denis Gratton

Les scouts du Kosovo

CHRONIQUE / Sophie Lévesque quittera bientôt Gatineau pour se rendre au Kosovo, dans les Balkans, afin de revoir et renouer avec « ses enfants » qu’elle n’a pas vus depuis 20 ans. Ses 21 enfants…

Ancienne militaire des Forces armées canadiennes, Sophie Lévesque, 47 ans, a fait partie de la mission de l’OTAN au Kosovo en 1999. Elle a été postée six mois là-bas. Au début de son tour, elle et deux policiers militaires ont fondé une troupe de scouts pour les enfants du village de Drenas, un village pillé et bombardé par les Serbes.

Denis Gratton

La dernière pendaison [VIDÉO]

CHRONIQUE / Leur façon de donner au suivant est si originale qu’elle leur a valu le prestigieux prix June Callwood pour contribution bénévole exceptionnelle, une distinction remise par le ministère des Affaires civiques et de l’Immigration de l’Ontario.

Ils sont 18 comédiens bénévoles. « Bénévoles » parce qu’ils remettent tous leur cachet à des organismes de bienfaisance de l’Est ontarien. Un geste qu’ils posent annuellement depuis les huit dernières années.

Denis Gratton

«À nous deux, Parkinson!»

CHRONIQUE / Les premiers symptômes de la maladie de Parkinson apparaissent généralement vers l’âge de 60 ans. Diane Patenaude était âgée de 36 ans lorsque le diagnostic est tombé...

« J’ai trouvé ça très comique lorsque le médecin m’a appris ça, se souvient-elle. Je me disais que c’était sûrement une erreur médicale. Je n’avais que 36 ans. J’étais convaincue que le médecin s’était trompé. Mais au bout d’un an, j’ai commencé à avoir mal où je ne devais pas avoir mal, surtout aux jambes. Ça m’ennuyait. J’ai donc reconsulté et le médecin m’a dit que ces maux étaient les premiers symptômes du Parkinson. »