Marie Claude Veilleux, directrice de l’école catholique Mer bleue à Orléans.

Une directrice en or

CHRONIQUE / Les élèves du Collège catholique Mer bleue, à Orléans, peuvent se targuer d’avoir une excellente directrice à la barre de leur école secondaire. En fait, ces jeunes de la 7e à la 12e année peuvent affirmer sans se tromper qu’ils ont la meilleure directrice au pays. Rien de moins.

Marie-Claude Veilleux, qui dirige le Collège Mer bleue depuis son ouverture en 2016, a été nommée cette année au sein des 40 « Directrices et directeurs remarquables du Canada ». Tenu par l’organisme « Partenariat en Éducation », le programme « Directrices et directeurs remarquables du Canada », qui en est à sa 14e édition, reconnaît les contributions uniques et vitales des directeurs d’écoles publiques au pays. Nommés par des collègues, des parents, des élèves et des membres de la collectivité, et choisis par un comité national de sélection, ces 40 directrices et directeurs d’école sont honorés en raison de l’innovation et du leadership dont ils font preuve.

Et fait remarquable — c’est le mot du jour — Marie-Claude Veilleux est la seule francophone nommée au sein des 40 récipiendaires de cette année. Les trois lauréats québécois dirigent des écoles de langue anglaise, tout comme les 13 autres directrices et directeurs d’écoles de l’Ontario nommés pour ce prestigieux prix.

« C’est une reconnaissance extraordinaire, de dire Mme Veilleux. Le fait d’être reconnu par ses pairs et par les gens avec qui on travaille est formidable. En ouvrant cette nouvelle école, j’ai travaillé fort pour mettre en place une vision, une culture. Et c’est une culture de bienveillance afin que chaque élève se sente chez lui ici, comme dans une deuxième famille. Et c’est véritablement ce que nous sommes ici au Collège catholique Mer bleue, une grande famille.

«Et j’ai une équipe extraordinaire, ajoute-t-elle. Pour moi, c’est un cadeau de pouvoir travailler avec ces gens-là. Des gens engagés, des gens respectueux, des gens qui aiment la jeunesse, des gens avec qui on peut avoir du plaisir et travailler fort. Et ce prix que je reçois, c’est grâce au personnel, aux enseignants, aux élèves, aux parents et à la communauté du Collège catholique Mer bleue.»

Marie-Claude Veilleux, 48 ans, est originaire de Thetford Mines. Elle a décroché son premier emploi en enseignement en 1991, à l’école primaire l’Oiseau-Bleu, à Gatineau, et elle a œuvré au sein de la Commission scolaire des Draveurs pendant une dizaine d’années. Titulaire d’une maîtrise en administration scolaire de l’Université du Québec en Outaouais (UQO), elle a occupé le poste de directrice adjointe du Cégep de l’Outaouais de 2006 à 2010. Et c’est en 2010 qu’elle a traversé le pont pour poursuivre sa carrière en Ontario, d’abord à titre de directrice adjointe de l’école secondaire catholique Béatrice-Desloges, puis comme directrice du Service de soutien à l’apprentissage du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE).

«De venir travailler en Ontario fut pour moi le plus grand bonheur, affirme-t-elle. Les valeurs véhiculées par le CECCE sont des valeurs primordiales pour moi. Le respect des jeunes, l’amour pour les jeunes, la réussite et le bien-être des élèves, la bienveillance avec les élèves, le personnel et les parents, ce sont des valeurs ressenties et vécues dans les écoles du CECCE. Et lorsqu’on m’a offert le poste de directrice de cette nouvelle école, j’ai accepté sans hésiter. C’est un beau défi et je m’ennuyais des jeunes après mes trois années au conseil scolaire.»

Les lauréats 2018 feront dorénavant partie de la prestigieuse Académie nationale des directrices et directeurs remarquables du Canada qui compte actuellement 400 membres. Ils recevront leur prix lors d’un gala qui se tiendra le 27 février prochain, à Toronto.