Alphonse Moussette

Le maire du Petit Chicago

CHRONIQUE / Tout un personnage, cet ancien maire de Hull…

Deux lieux de Gatineau portent le nom : Moussette. Il y a d’abord le boulevard Moussette qui traverse du nord au sud le secteur Hull, tout près de l’hôpital. Puis le parc Moussette du quartier Val-Tétreau.

Pourquoi ces endroits portent-ils le nom ? Moussette ? Qui était ce Moussette ?

Notre collègue Paul Gaboury a répondu à ces questions dans sa Capsule de notre histoire, qui nous fait découvrir chaque semaine les personnages qui se cachent derrière le nom d’une rue, d’une école ou de tout autre lieu en Outaouais et dans la grande région d’Ottawa.

Dans notre édition de lundi, on s’est penché sur l’histoire d’Alphonse Moussette, maire de Hull de 1936 à 1940, et de 1948 jusqu’à son décès pour cause de maladie en 1951. Et suite à la lecture de ce texte, je me demande sérieusement — avec tout le respect que je dois à la famille et aux descendants d’Alphonse Moussette — si l’on ne devrait pas renommer le boulevard et le parc qui portent son nom. Je m’explique.

On apprend dans les premiers paragraphes du texte en question que Alphonse Moussette a été tour à tour gardien à la prison de Hull, greffier du tribunal des exemptions lors de la Première Guerre mondiale, puis huissier de la Cour supérieure. Trois emplois où règne rarement la bonne humeur, je devine. Mais bon, un gars doit gagner sa croûte.

Alphonse Moussette s’est ensuite lancé en affaires en devenant propriétaire d’une épicerie de Hull. Il est ensuite devenu chef inspecteur de la Commission des liqueurs pour le district de Hull, avant d’acheter la boîte de nuit Avalon « qui fera l’objet d’une descente policière en 1935 où une machine à sous est saisie », peut-on lire dans les documents de la Commission de toponymie de Gatineau (CTG). La belle affaire…

Très actif en politique en étant l’organisateur du député libéral fédéral de Hull (Alphonse Fournier), Alphonse Moussette a été élu maire de Hull pour une première fois en 1936. Et c’est là que les choses commencent à se gâter…

Alphonse Moussette avait tissé des liens et des amitiés durant ses années comme gardien de prison, huissier, inspecteur de la Commission des liqueurs et propriétaire de bar. Des amitiés plutôt… louches, mettons. Voici ce qu’on peut lire dans les documents du CTG :

Après son élection à la mairie de Hull, « l’homme d’affaires et politicien fréquente alors le milieu interlope et le crime organisé. (…) Le maire Moussette dicte au chef de police les jours et les heures auxquels il doit faire des descentes dans certaines maisons de jeu ».

Imaginez ! Le maire de Hull appelait ses chums tenanciers de boîtes de nuit et leur disait : « Attention les gars, il y aura descente chez vous jeudi à minuit. Tout est arrangé avec le chef de police, donc nettoyez votre bar avant son passage ». Incroyable…

Le stratagème a fonctionné pendant quelques années dans le « Petit Chicago », comme on surnommait Hull à l’époque. Mais des policiers plus intègres que d’autres ont commencé à ignorer les directives de leur chef en effectuant des descentes surprises dans les bars, les maisons de jeu et les bordels. Le maire Moussette n’était pas content. Donc en 1939, ce dernier a décidé d’abolir le bureau des détectives (!) et d’interdire à la police d’enquêter sur les crimes « vu que cela ne rapporte rien », dira-t-il. Misère…

Un mouvement populaire a alors vu le jour pour « nettoyer la ville », et plus de 17 000 signatures ont été recueillies sur une pétition. Mais le maire Moussette, peu impressionné par ce soulèvement, déclare alors, sans rire : « Il n’existe aucune maison de jeu à Hull ». (Un Donald Trump avant son temps, celui-là…)

Alphonse Moussette a été défait aux élections de 1940. Et en 1943, et il a été trouvé coupable d’avoir protégé des maisons de prostitution et de jeu, ainsi que d’avoir entravé le travail des policiers.

Mais cinq ans plus tard, en 1948, il était réélu maire de Hull !!!

Le maire Moussette est décédé en 1951. Et aujourd’hui, un boulevard et un parc portent son nom.

Le boulevard Moussette a été nommé ainsi en 1950. Tandis que le parc du secteur Val-Tétreau, autrefois nommé le parc Luna, a été rebaptisé le parc Moussette en 1939.

Qui était maire de Hull en 1939 et en 1950 lorsque ces deux lieux ont été nommés ? C’est ça. Alphonse Moussette !