Denis Gratton
Le Droit
Denis Gratton
Il y a à peine deux ans, Michel Tarte croyait que ses jours de course étaient terminés. Cette année, il a couru 24 marathons en sept semaines.
Il y a à peine deux ans, Michel Tarte croyait que ses jours de course étaient terminés. Cette année, il a couru 24 marathons en sept semaines.

Courir pour un ami

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE — LA GRANDE ENTREVUE / Des marathons, Michel en a courus. Et il court toujours. À Ottawa, à Toronto, à Orlando en Floride… peu importe le lieu, il y sera. La course à pied fait partie de ses habitudes, de sa vie. À l’instar de Forrest Gump, il court comme souffle le vent. Et il entreprend chaque marathon avec le but d’amasser de l’argent pour une cause qui lui tient à cœur.