Le Droit
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Si la forêt savait pleurer...

Claude Villeneuve

Si la forêt savait pleurer...

CHRONIQUE / Je n’écouterai plus jamais le bruit du vent dans les épinettes comme avant. Je ne regarderai plus leur silhouette dans la nuit. Je n’entendrai plus le chant des grenouilles sans une grande tristesse. Mais il n’aurait pas voulu cela.
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Le mirage de l’hydrogène vert

Environnement

Le mirage de l’hydrogène vert

CHRONIQUE / L’enjeu des changements climatiques fait consensus. Pour y trouver des solutions, il ne manque pas de vendeurs de technologies. Mais qui dit vendeur dit souvent restriction mentale. On met de l’avant uniquement les arguments qui sont à l’avantage du promoteur. Lorsque des politiciens adoptent une idée, on assiste à un phénomène d’amplification qui épaissit le brouillard. Le gouvernement du Québec, fort de son électricité de sources renouvelables à faible empreinte carbonique, veut se lancer dans la filière de l’hydrogène « vert » dans la course à la carboneutralité mondiale promise pour 2050. Est-ce une bonne idée? Pas vraiment.
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Comment rater sa cible

Environnement

Comment rater sa cible

CHRONIQUE / Le Québec se vante sur toutes les tribunes d’être la juridiction nord-américaine à avoir la cible de réduction des gaz à effet de serre (GES) la plus ambitieuse. Mais à l’aune de ses performances, il est permis de conclure que c’est de la pensée magique.
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Les impacts de la guerre sur le climat

Environnement

Les impacts de la guerre sur le climat

CHRONIQUE / L’adage veut que la vérité soit la première victime d’une guerre. Si c’est bien le cas, la seconde victime, pas très loin derrière, pourrait bien être l’environnement. L’invasion de l’Ukraine par la Russie qui défraye les manchettes depuis trois semaines est un drame humain d’abord. Les impacts sur la population ukrainienne et le patrimoine naturel et bâti seront énormes, surtout si Vladimir Poutine persiste dans son délire destructeur. Mais quel sera l’effet de cette guerre sur le climat planétaire ?
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Comment pourra-t-on s’adapter?

Claude Villeneuve

Comment pourra-t-on s’adapter?

CHRONIQUE / Il y a trente ans, les dirigeants des pays membres de l’ONU ont signé à Rio la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (1) en promettant, la main sur le cœur, de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) pour éviter un dérèglement climatique dangereux. Depuis 1990, malgré les avertissements répétés des scientifiques, les émissions n’ont jamais cessé d’augmenter. Nous émettons aujourd’hui 65 % plus de CO2 chaque année (2). Devant un tel résultat, que fait-on ?
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Satanées ordures!

Environnement

Satanées ordures!

CHRONIQUE / Nous produisons, comme société riche, des quantités incroyables de déchets. Depuis une quarantaine d’années, les gouvernements successifs à Québec ont tenté, avec des résultats mitigés, d’améliorer notre performance en ce domaine.
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
La durabilité, ça paye!

Environnement

La durabilité, ça paye!

CHRONIQUE / En 1989, dans le cadre de son Option environnementale, le regretté Claude Béland, président du Mouvement Desjardins, avait demandé à chacune de ses composantes d’analyser comment on pouvait en faire plus pour l’environnement. Cela avait donné lieu à toutes sortes d’initiatives, dont l’une, particulièrement innovante, proposée par la Fiducie Desjardins, visait à créer un fonds de placement « éthique » avec une composante environnementale. C’était le premier du genre en Amérique du Nord. Le principe d’un fonds éthique est basé sur des choix de placements qui ne sont pas gérés exclusivement sur des critères financiers pour le choix des investissements. Auparavant, les placements éthiques étaient surtout orientés vers des critères d’exclusion basés sur des valeurs morales exigées par les placements des communautés religieuses. Par exemple, pas d’investissements dans l’alcool, dans l’armement, etc. Ces investisseurs étaient présumés tolérer un rendement financier moindre. Tout cela a bien changé !
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Passer aux suivants

Claude Villeneuve

Passer aux suivants

CHRONIQUE / Enseigner est l’une des plus belles professions qui soient. Le retour en classe des écoliers, en ces temps de pandémie, témoigne du courage et de l’engagement de celles et ceux qui en ont fait leur métier. Au-delà des vicissitudes du quotidien, du niveau auquel on s’adresse, de la matière qu’on enseigne ou du confort de l’école, enseigner est un acte de foi dans l’avenir de l’humanité.
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Vivre les changements climatiques

Claude Villeneuve

Vivre les changements climatiques

CHRONIQUE / C’était le titre d’un livre que je signais avec François Richard en 2001. Déjà, il y a 20 ans, devant l’inaction des gouvernements et le scepticisme généralisé, on pouvait craindre que le réchauffement du climat planétaire soit en marche et qu’il faudrait s’y adapter. Et voilà que nous y sommes! Avec la multitude d’évènements extrêmes survenus au Canada et ailleurs en 2021, nous commençons à vivre les changements climatiques. La littérature scientifique, les observations météorologiques, océanographiques et glaciologiques confirment que les prévisions faites par modélisation climatique il y a vingt ans s’avèrent chaque jour davantage, et dans le pire des scénarios envisagés. Mais que prévoit-on à l’échelle locale dans vingt, trente, cinquante ans?
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
La foresterie doit changer de paradigme

Opinions

La foresterie doit changer de paradigme

CHRONIQUE / Pour les peuples autochtones qui vivaient traditionnellement dans les forêts du monde, il n’y avait pas de frontières entre la culture et la nature. Les humains faisaient partie d’un tout et s’inscrivaient dans la dynamique circulaire qui leur conférait une résilience adaptée aux fluctuations naturelles des conditions de l’écosystème. Il serait avisé en cette époque de crise écologique multiforme que l’humanité s’inspire de cette philosophie.
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Le mieux, ennemi du bien?

Opinions

Le mieux, ennemi du bien?

CHRONIQUE / Après les immenses attentes qu’on avait quant aux résultats de la 26e Conférence des Parties à la Convention cadre sur les changements climatiques (COP26) qui s’est terminée le 14 novembre dernier, doit-on être déçus des résultats? Le Pacte de Glasgow devait rendre opérationnel l’Accord de Paris conclu en 2015 qui visait à mettre en œuvre les actions concrètes pour limiter les émissions de gaz à effet de serre mondiales de façon à empêcher un réchauffement de la température globale au-delà de 2 degrés Celsius d’ici la fin du siècle. Pour certains, c’était «la COP de la dernière chance». Il faut aller voir de plus près pour répondre à cette question.
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Un rebondissement attendu

Opinions

Un rebondissement attendu

CHRONIQUE / La pandémie de COVID-19 a eu un effet spectaculaire sur les émissions de gaz à effet de serre. En 2020, en raison des restrictions imposées par les gouvernements du monde aux déplacements internationaux, aux croisières et au confinement généralisé pour prévenir la contagion du virus, les émisions de CO2 provenant des carburants fossiles ont baissé de 5,4%. Cette baisse démontre le lien direct entre l’activité humaine et le réchauffement du climat. En effet, les émissions de CO2 s’accumulent sans relâche dans l’atmosphère, comme on peut le constater sur le graphique des données mesurées depuis 1958 à l’observatoire de Mauna Loa, à Hawaï.(1)
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
La carbonégativité planétaire est-elle possible?

Environnement

La carbonégativité planétaire est-elle possible?

CHRONIQUE / Quelques jours avant la conférence de Glasgow, où les dirigeants de la planète vont présenter leurs nouveaux engagements en vertu de l’Accord de Paris, la question de la carbonégativité planétaire se pose cruellement. En effet, le sixième rapport du GIEC (1) a confirmé en août dernier que l’ensemble des activités humaines devait être carboneutre un peu après 2050 et carbonégative par la suite au moins jusqu’en 2100 pour espérer limiter le réchauffement du climat sous la barre de 2 degrés Celsius. Cent vingt pays ont promis d’être carboneutres en 2050 et plus de 1500 entreprises (2) ont pris le même engagement. De grands investisseurs comme la Caisse de dépôt et placement du Québec font de la carboneutralité de leur portefeuille un objectif à la même échéance.
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Des bâtiments carboneutres pour 2050

Claude Villeneuve

Des bâtiments carboneutres pour 2050

CHRONIQUE / L’Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction a publié récemment son rapport aux Nations unies. Ce document (1) identifie des pistes dans le secteur immobilier pour atteindre la carboneutralité de l’humanité en 2050. Le défi est de taille, car la majeure partie du parc immobilier existant sera encore fonctionnel dans 30 ans. S’il est possible de construire de nouvelles maisons ou de nouveaux édifices carboneutres, autonomes en énergie ou même producteurs nets d’électricité, la réfection du parc immobilier existant est beaucoup plus compliquée.
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Gérer les forces motrices

Claude Villeneuve

Gérer les forces motrices

CHRONIQUE / Nul besoin de fouiller longtemps pour découvrir que la planète va mal. Au premier chef des symptômes, on peut citer le réchauffement du climat et la crise de la biodiversité. Comprendre le phénomène demande un peu plus de travail. Si vous êtes créationniste ou climatosceptique, vous pouvez cesser de me lire ici.
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Électrifier le transport lourd?

Claude Villeneuve

Électrifier le transport lourd?

CHRONIQUE / Le transport est l’un des principaux secteurs d’activité humaine où des réductions d’émissions de gaz à effet de serre (GES) doivent être appliquées pour espérer stabiliser le réchauffement du climat planétaire. Le transport des marchandises et des personnes repose essentiellement sur les carburants fossiles, le pétrole au premier chef. Bateaux, avions, trains et camions lourds, autobus, automobiles et motos sont autant de sources de GES qui totalisent plus du quart des émissions mondiales.
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Pourquoi est-ce si difficile à comprendre?

Environnement

Pourquoi est-ce si difficile à comprendre?

CHRONIQUE / Le résumé pour les décideurs du sixième rapport du Groupe 1 du GIEC qui a été dévoilé le 9 août a fait les manchettes toute la semaine. Ce groupe de scientifiques issus des universités et centres de recherche partout dans le monde a fait le point sur l’évolution de la science du climat depuis 2013. Les médias ont mis en exergue le message envoyé aux gouvernements sur l’urgence d’agir. Pour celles et ceux qui lisent mes livres et mes chroniques, il n’y a rien de surprenant à cela.
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Une surprise édifiante

Environnement

Une surprise édifiante

CHRONIQUE / Il est rare que j’utilise cette chronique pour parler de choses plus personnelles. Après tout, comme le domaine des sciences de l’environnement est bouillonnant de sujets «fascinants» comme dirait l’autre, les anecdotes peuvent rester dans la sphère privée. Vous me pardonnerez donc d’en faire le point de départ d’une réflexion plus large.
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Les défis de l’adaptation aux changements climatiques

Environnement

Les défis de l’adaptation aux changements climatiques

CHRONIQUE / Les évènements de chaleur extrême vécus dans l’ouest de l’Amérique du Nord cet été sont un avant-goût de ce que prévoient les modèles climatiques pour les prochaines décennies. De toute évidence, les gouvernements, les entreprises et les citoyens n’ont pas suffisamment pris au sérieux les avertissements répétés des scientifiques dans les 30 dernières années. Il va falloir vivre avec les conséquences d’un climat qui se réchauffe. Cette tendance lourde n’est pas près de s’atténuer en raison de l’inertie du système planétaire et des boucles de rétroaction qui tendent à amplifier le phénomène. Il y a 20 ans au moins qu’on voit venir la chose; il faudra s’adapter pour atténuer le risque de catastrophes.
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
La transition démographique

Environnement

La transition démographique

CHRONIQUE / Fin-mai, le gouvernement chinois a annoncé que les parents auraient dorénavant droit à un troisième enfant. Après quarante ans de politique de l’enfant unique ajustée à deux en 2016, cette mesure démographique peut surprendre. Mais si on y regarde de plus près, les choses s’expliquent mieux.
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
L’écoconception, une clé pour l’économie circulaire

Chroniques

L’écoconception, une clé pour l’économie circulaire

CHRONIQUE / Dans le domaine de la santé, on réfère souvent à l’adage «mieux vaut prévenir que guérir». La même approche peut aussi s’appliquer dans le domaine de l’environnement et de la consommation. Il est bien sûr préférable d’éviter la dégradation de l’environnement plutôt que d’essayer de reconstruire des écosystèmes. C’est pour cela qu’on oblige les projets industriels à faire des études d’impact sur l’environnement et qu’on sollicite la participation des citoyens dans des processus d’audiences publiques avant de les autoriser. Mais cette approche préventive est beaucoup plus difficile à appliquer dans le domaine de la consommation de masse.
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
L’eusses-tu cru?

Environnement

L’eusses-tu cru?

CHRONIQUE / Il est quelquefois difficile de choisir les sujets pour cette chronique. J’ai donc demandé à ma petite-fille Alice, 12 ans, de m’aider à trouver un sujet pour celle-ci. « Grand-père, j’aimerais que tu parles d’évolution. »
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Ordure… vous avez dit ordure?

Environnement

Ordure… vous avez dit ordure?

CHRONIQUE / C’est le 25 mai que commencent les audiences publiques du BAPE sur l’état des lieux et la gestion des résidus ultimes au Québec. La gestion des matières résiduelles est un problème qui n’a cessé de préoccuper les groupes environnementaux, les municipalités et le gouvernement du Québec depuis quatre décennies. Même si des progrès indéniables ont été accomplis, notamment en matière d’innocuité environnementale de la disposition des déchets ultimes, il n’en demeure pas moins qu’on en élimine encore aujourd’hui 640 kilogrammes par personne chaque année. Mais pourquoi, après quarante ans d’efforts, ne vient-on pas à bout de réduire significativement le volume des déchets à éliminer?
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Faut-il craindre les microplastiques?

Environnement

Faut-il craindre les microplastiques?

CHRONIQUE / Ils sont minuscules, mais ils sont partout. Les microplastiques, comme leur nom l’indique, sont des particules plus petites que cinq millimètres qui se détachent des objets en plastique que nous utilisons tous les jours. Microfibres arrachées aux tissus synthétiques par le passage à la lessive, microbilles présentes dans les dentifrices, particules arrachées aux contenants de plastique réutilisables, particules résultant de la dégradation des sacs de plastique dits biodégradables, particules entraînées dans l’air des centres de tri lors de la mise en ballots, particules arrachées aux pneus de voiture et de camions par l’usure... les sources sont innombrables. Avec une production annuelle de 400 millions de tonnes de plastiques qui devrait doubler en 2050, certains estiment qu’il y aura plus de plastiques que de poissons dans les océans à cette époque. Bravo champion!
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Une répétition générale avant Glasgow

Environnement

Une répétition générale avant Glasgow

CHRONIQUE / La semaine dernière, à l’occasion du Jour de la Terre, le nouveau président des États-Unis, Joe Biden, a convoqué les dirigeants des principaux pays émetteurs de gaz à effet de serre (GES) et plusieurs grands chefs d’entreprises à une réunion virtuelle. Son premier objectif était d’annoncer le nouvel engagement de son pays pour la réduction de ses émissions. Les États-Unis veulent couper de moitié leurs émissions de 2005 en 2030. Par la même occasion, il souhaitait que ses invités se commettent sur des cibles plus ambitieuses. Ainsi, le Canada a augmenté ses ambitions en promettant de réduire ses émissions de 40 à 45 % du niveau de 2005 en 2030.
Claude Villeneuve
Le Quotidien
Claude Villeneuve
Faire travailler les patrons

Environnement

Faire travailler les patrons

CHRONIQUE / Qu’ont en commun Nestlé, Unilever, Volkswagen, Shell, Airbus, Arcelor-Mittal, Maersk et Orsted ? Ces multinationales se sont engagées dans une démarche de carboneutralité avec l’objectif de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) de 50 % en 2030 et d’atteindre la carboneutralité en 2050 ou avant dans le défi « Course à la carboneutralité ». De manière intéressante, cet objectif a été mis au cahier des charges de leurs PDG respectifs.