Paul-Robert Raymond
Avec à son bord une batterie de 200 kWh, le Model H de Triton-EV promet une autonomie pouvant aller jusqu’à 1126 kilomètres. Les quatre moteurs indépendants totalisent une puissance de 1118 kilowatts. Cette puissance permettrait de remorquer jusqu’à près de 7000 kg.
Avec à son bord une batterie de 200 kWh, le Model H de Triton-EV promet une autonomie pouvant aller jusqu’à 1126 kilomètres. Les quatre moteurs indépendants totalisent une puissance de 1118 kilowatts. Cette puissance permettrait de remorquer jusqu’à près de 7000 kg.

Triton-EV Model H: un VUS électrique avec des capacités épatantes

CHRONIQUE / S’il y a un modèle qui a créé toute une surprise au cours de la dernière semaine, c’est bien le Model H, proposé par Triton-EV. Un peu comme l’avait fait Rivian lorsqu’il avait présenté son camion et son VUS au Salon de Los Angeles en 2018.

Triton-EV est une filiale de la firme Triton Solar (www.tritonsolar.com), basée au New Jersey. Celle-ci est spécialisée dans l’ingénierie de panneaux solaires et de batteries.

Quant à lui, le Model H promet des caractéristiques qui dépassent tout ce qui a été proposé par les constructeurs établis pour leurs véhicules électriques. De la même façon que Rivian l’avait fait avec son R1T et son R1S. Le VUS pleine grandeur, s’apparentant à un Lincoln Navigator ou à un Cadillac Escalade, aurait à son bord une batterie de 200 kWh, pouvant assurer une autonomie allant jusqu’à 1126 kilomètres (700 milles). Les quatre moteurs indépendants à chaque roue totalisent une puissance de 1118 kilowatts, équivalent à 1500 chevaux. Cette puissance permettrait de remorquer jusqu’à près de 7000 kg (15 400 livres).

«C’est sûr qu’avec un tel poids à remorquer, le Model H n’aura pas une autonomie de 700 milles. Nous n’avons pas cette prétention», met au point Himanshu Patel, pdg de Triton-EV.

Les données préliminaires publiées dans le site Web de Triton-EV (www.tritonev.co) parlent d’un temps d’accélération de 0 à 96 km/h (60 milles à l’heure) de 2,9 secondes.

Malgré l’impressionnante quantité de stockage de 200 kWh, il assure que la batterie du Model H sera au lithium-ion. «Mais elles seront différentes. Nous utilisons notre propre technologie pour produire les batteries. Elles sont plus légères que les batteries traditionnelles. Notre batterie de 200 kWh pèsera moins que le standard de l’industrie», ajoute-t-il.

Hormis les images dévoilées la semaine dernière, Triton-EV dévoilera samedi des nouvelles images de l’aménagement intérieur et de l’ouverture des portières. «Le Model H aura des “portes-suicide”, c’est-à-dire que les portières avant s’ouvriront vers l’avant et celle en arrière vers l’arrière», confie le pdg. «Le prix de vente sera dévoilé bientôt d’ici un mois. Dès que l’intérieur sera dévoilé, il y aura différents modèles de base et ensuite nous dévoilerons leur prix.»

Triton prend les réservations, sans toutefois exiger de dépôt. «Nous avons déjà 7000 demandes et les 100 premières unités, les Founder Edition, seront livrées quelque part en 2021», dit M. Patel.

Triton-EV Model H

Concessionnaires recherchés

Contrairement à Tesla, Triton ne favorise pas la vente directe, mais plutôt une structure de vente par l’entremise de concessionnaires. La firme compte établir un réseau mondial, en commençant par les États-Unis et bien sûr le Canada. «Nous avons quelques demandes de la part du Québec. Mais nous n’avons pas encore pris de décision. Le processus est toujours ouvert et nous sommes toujours ouverts à d’autres candidatures», affirme à ce sujet M. Patel. «Nous aurons des attentes spécifiques, car nous voulons offrir une expérience unique à nos clients. Quand vous achèterez un de nos véhicules, vous ferez partie d’un club de fans de l’automobile où vous pourrez faire des suggestions ou parler du véhicule, etc. Vous ferez partie d’un groupe.»

Parlant de véhicules, Triton pense déjà à présenter de nouveaux modèles, mais pas nécessairement des VUS. «Nous travaillons avec certains top designers italiens sur un concept d’hypervoiture», répond M. Patel, sans toutefois dévoiler de noms. «Un de ceux-ci est très connu et nous sommes en discussions avec eux.»

Enfin, l’équipe de Triton-EV est formée d’ingénieurs automobiles issus de l’ITT de Bombay. Selon les informations se trouvant dans le site Web, ces ingénieurs ont acquis une notoriété en 2017 en construisant la première voiture de course électrique en Inde. Les Model H seront construits aux États-Unis, selon la firme.