Paul-Robert Raymond
Le Soleil
Paul-Robert Raymond
La Polestar 2 est une voiture bicorps (<em>fastback</em>) tout électrique. Elle est offerte à partir de 69 900 $.
La Polestar 2 est une voiture bicorps (<em>fastback</em>) tout électrique. Elle est offerte à partir de 69 900 $.

Polestar Canada: être présent où la clientèle se trouve

CHRONIQUE / Se rapprocher de sa clientèle cible et bonifier l’expérience de magasinage. Voilà comment on peut résumer la stratégie adoptée par Polestar, la nouvelle marque de voitures électriques de performance créée par Volvo et Geely.

«Notre but au départ, c’est d’offrir la meilleure expérience client possible aux gens», explique Hugues Bissonnette, directeur général de Polestar Canada. «Le temps, c’est maintenant un luxe et on veut redonner ce temps à notre clientèle.»

Pour cette raison notamment, Polestar fait les choses différemment que la majorité des autres constructeurs automobiles. Ce nouveau venu opte pour des bureaux de vente appelés Espace Polestar. Ceux-ci sont situés dans les centres-ville, au lieu des secteurs en banlieue où l’on trouve les traditionnelles salles de montre dans de grands stationnements. «On sera présent dans les endroits où notre clientèle cible consomme, près des restos, des hôtels et des boutiques. On croit que c’est le meilleur endroit possible», dit le dg.

Dans les Espaces Polestar, les clients seront reçus par des conseillers qui les informeront sur le produit et les modalités. «Ils offriront bien sûr la possibilité de faire un essai routier. Ce sera une expérience sans pression», promet-il.

De plus, Polestar mise sur la vente en ligne, comme le font déjà Tesla ou Genesis. «Les gens peuvent configurer leur véhicule, régler les modalités de location ou de financement, dans le confort de leur maison ou de leur bureau», ajoute M. Bissonnette. «Ce sera un service sans compromis duquel le client, s’il le souhaite, n’aura même pas à se déplacer. On va se déplacer pour lui pour l’entretien ou même pour lui faire vivre un essai routier.»


« On estime que 95 % de la demande actuelle pour nos produits au Québec se trouve dans le rayon de 240 km autour de Montréal »
Hugues Bissonnette, directeur général de Polestar Canada

D’ici la fin de l’année, un Espace Polestar ouvrira dans le centre-ville de Montréal. Aussi, ailleurs au Canada, Toronto et Vancouver auront elles aussi un Espace Polestar. Ainsi qu’un centre de service qui ouvrira à Waterloo (Ontario) et à Victoria (Colombie-Britannique). La politique de Polestar veut que la marque desserve la clientèle dans un rayon de 240 kilomètres autour d’un Espace ou d’un centre de service.

Pour le moment, au Québec, aucun centre de service n’est prévu à part Montréal. «On estime que 95 % de la demande actuelle pour nos produits au Québec se trouve dans le rayon de 240 km autour de Montréal», affirme M. Bissonnette. «Rien n’est exclu que, d’ici quelques années, nous allons ouvrir une installation à Québec. Mais c’est certain que si un client demeure à Lac-Beauport, on va le servir, même s’il demeure à 265 km du plus proche centre de service ou Espace Polestar. Le marché de Québec est très important pour nous.»

Le dg ajoute que Polestar demeure à l’affût pour les futurs marchés. «Québec et Ottawa sont des marchés qu’on surveille de très près. On surveille la demande», dit-il en ajoutant que d’ici 18 à 24 mois, Polestar mettra à jour ses plans d’expansion.

Quant au lien que Polestar a avec Volvo, M. Bissonnette affirme que les Espaces Polestar sont exploités par des entreprises qui sont propriétaires d’au moins une concession Volvo au Canada.

Hugues Bissonnette, directeur général de Polestar Canada

Trois modèles

Pour le moment, Polestar a trois modèles dans les cartons et un autre concept a déjà été dévoilé. Le premier, le Polestar 1, un coupé hybride rechargeable à tirage limité, sera produit à raison de 500 unités par année durant trois ans. Ce qui explique assurément son prix : soit 199 000 $.

Ce modèle est suivi d’une voiture bicorps (fastback) tout électrique, la Polestar 2. Visiblement, ce sera le modèle le plus populaire de la marque, car son prix de base est moins élevé que celui du Polestar 1. Offerte à partir de 69 900 $, la Polestar 2 sera livrée d’ici la fin de l’été aux clients ayant fait une réservation.

Évidemment, la marque ne peut passer à côté de la vague des utilitaires. «Le Polestar 3 sera un VUS pleine grandeur 100 % électrique. Par contre, sa date de lancement n’est pas encore révélée», explique M. Bissonnette.

Durant le confinement, Polestar a aussi dévoilé de façon virtuelle son concept Precept, qui devait être lancé durant le Salon de Genève en mars.

Un exemple d’un Espace Polestar, celui d’Oslo en Norvège.