Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Paul-Robert Raymond
Le Soleil
Paul-Robert Raymond

Place aux capsules Kilowatt-heure [VIDÉO]

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Dérivées d’un projet qui a mûri pendant la première vague de confinement en 2020, les capsules vidéo Kilowatt-heure voient maintenant le jour sur les plateformes numériques des Coops de l’information. Ces courtes vidéos porteront sur des sujets en lien avec l’électrification dans les transports.

D’abord mises en ligne à raison d’une par semaine pendant le mois d’avril, les capsules seront diffusées une fois aux deux semaines à partir du 1er mai.

La première capsule Kilowatt-heure aura comme thème la recharge à domicile de niveau 1, soit celle sur une prise de courant de 120 volts avec le chargeur fourni avec tout véhicule rechargeable.

En plus de préciser que la recharge de niveau est lente, très lente même, on ajoutera qu’il est nécessaire de prévoir que la prise de courant de 120 volts soit seule sur un circuit de 15 ampères, minimalement. C’est bon pour des recharges de dépannage. Mais si vous souhaitez utiliser tous les jours la recharge sur 120 volts, c’est obligatoire d’avoir un circuit de 20 ampères — la prise avec une fente en forme de T — afin d’éviter la surchauffe du circuit. Nous ajouterons que la recharge de niveau 2 — sur du 240 volts — sera l’idéal pour de plus grosses batteries ou même des véhicules hybrides rechargeables.

Essais routiers

Évidemment, cela ne s’arrêtera pas là. Nous essaierons de vous présenter une fois sur deux des essais de véhicules électrifiés — qu’ils soient hybrides, hybrides rechargeables ou purement électriques. Même lorsque l’occasion se présentera, nous ferons l’essai de véhicules à pile à combustible, ou si vous préférez, à hydrogène.

Les deux premiers essais seront le VUS Ford Explorer hybride (17 février) et la fourgonnette Toyota Sienna (1er mai). D’autres modèles font partie de notre liste.

D’émission à capsules

Je dois avouer candidement que l’idée de départ qui avait été développée durant le premier confinement du printemps de 2020 était une émission complète sur le sujet de la mobilité électrique. J’ai ramené le projet à une échelle plus humaine afin qu’il soit plus facilement réalisable avec nos ressources à l’interne.

Il faut aussi souligner que ces capsules sont un magnifique travail d’équipe. J’aimerais remercier tous ceux qui ont cru à ce projet à commencer par la rédactrice en chef du Soleil, Valérie Gaudreau, et le chef des nouvelles, Jean-Nicolas Patoine. Bien sûr, n’eût été la bénédiction du directeur général du Soleil, Gilles Carignan, le projet n’aurait pu prendre forme. Sur le plan du graphisme, les collègues Linda Larouche et Pascale Chayer n’étaient pas bien loin.

Du côté des Coops de l’information, un gros merci va aussi à Marc Gendron (chef d’équipe numérique) et à ses collègues Léa Martin (spécialiste en gestion de communautés) et Christian Lépine (designer visuel multimédia).

Finalement, notre caméraman-monteur Frédéric Matte fait preuve d’une patience infinie lors des tournages. Et je vous jure, il peut faire des miracles.