L’auteur de ces lignes a vu vendredi dernier deux BRCC de 100 kW aux côtés de trois bornes de 50 kW à la Porte-du-Nord, la halte routière sur l’autoroute 15 à Prévost dans les Laurentides. Ces bornes devraient être en fonction avant la fin de l’année, selon le porte-parole du Circuit électrique, Louis-Olivier Batty.
L’auteur de ces lignes a vu vendredi dernier deux BRCC de 100 kW aux côtés de trois bornes de 50 kW à la Porte-du-Nord, la halte routière sur l’autoroute 15 à Prévost dans les Laurentides. Ces bornes devraient être en fonction avant la fin de l’année, selon le porte-parole du Circuit électrique, Louis-Olivier Batty.

Les premières bornes de recharge de 100 kW d’Hydro-Québec en service

Paul-Robert Raymond
Paul-Robert Raymond
Le Soleil
Le Circuit électrique a déjà déployé six bornes de recharge rapide à courant continu (BRCC) de 100 kilowatts dans différents endroits du Québec. D’ici la fin de l’année, une quarantaine d’autres bornes de 100 kW seront mises en service.

Le printemps dernier, Hydro-Québec annonçait que sa filiale avait attribué le contrat de fabrication de ces bornes à la firme AddÉnergie.

En ce moment, les six premières BRCC de 100 kW sont réparties de la façon suivante: une au restaurant Thaï Express à Ange-Gardien (sur l’autoroute 10); une à l’aréna Cartier à Laval; une à la station-service Crevier à Eastman et trois à la station Shell de Neuville.

L’auteur de ces lignes a vu vendredi dernier deux BRCC de 100 kW aux côtés de trois bornes de 50 kW à la Porte-du-Nord, la halte routière sur l’autoroute 15 à Prévost dans les Laurentides. «Ces bornes devraient être en fonction avant la fin de l’année», selon le porte-parole du Circuit électrique, Louis-Olivier Batty.

Plus rapide, mais...

Est-ce que ça rechargera plus vite? La réponse est: oui, mais pas pour tous les véhicules... Il faut que le chargeur interne du véhicule électrique puisse accepter la recharge de plus de 50 kW pour y voir une différence.

Présentement, les voitures pouvant accepter une charge plus rapide sont les modèles plus luxueux comme l’Audi e-tron ou la Porsche Taycan. Certains modèles peuvent accepter une charge entre 60 et 80 kW, comme le Hyundai Kona EV, le Kia Niro EV et la nouvelle Nissan Leaf.

«Sur les Tesla, l’adaptateur CHAdeMO limite la charge à 50 kW», avait expliqué Jean-Luc Dupré, chef du déploiement et de l’expérience client au Circuit électrique dans une chronique parue le 20 juin dernier.

Quant à la tarification, elle sera identique à celle des BRCC de 50 kW qui est de 11,78 $ l’heure, facturé à la seconde, jusqu’à nouvel ordre. «La nouvelle tarification doit être établie par décret gouvernemental», explique M. Batty.