L’aide financière de Ressources naturelles Canada contribuer à installer 10 superstations de recharge de quatre bornes (photo) et à déployer 40 bornes rapides à courant continu sur la rive-nord et 20 bornes rapides sur la rive-sud du fleuve Saint-Laurent.

Coup de pouce fédéral à Hydro-Québec pour l’ajout d’une centaine de bornes à recharge rapide

Ressources naturelles Canada (RCan) avancera 5 millions $ à Hydro-Québec pour l’aider à financer l’implantation d’une centaine de bornes rapides au Québec. Cette somme provient du programme d’infrastructure pour la recharge rapide de RCan et le ministère fédéral a retenu trois projets du Circuit électrique.

Ces trois projets consistent à installer 10 superstations de recharge de quatre bornes et à déployer 40 bornes rapides à courant continu (BRCC) sur la rive-nord et 20 bornes rapides sur la rive-sud du fleuve Saint-Laurent.

Cette annonce va dans la foulée de l’adoption de la loi favorisant l’établissement d’un service public de recharge rapide pour véhicules électriques, en juin dernier à l’Assemblée nationale. Cette nouvelle loi autorise la société d’État à financer l’installation de nouvelles BRCC à partir des revenus tirés de l’augmentation des ventes d’électricité attribuables aux recharges de véhicules électriques, notamment à la maison. Hydro-Québec promet que ce sera sans impact sur les tarifs d’électricité.

L’objectif qu’Hydro-Québec s’est fixé est de mettre en service 1600 bornes de recharge rapides d’ici 10 ans. Déjà 22 nouvelles BRCC ont déjà été activées depuis le début de l’année et une centaine d’autres le seront en 2019. La nouvelle stratégie d’Hydro-Québec est aussi d’étendre le réseau dans les secteurs moins bien desservis, comme la Mauricie, la Côte-Nord, le Saguenay–Lac-Saint-Jean et l’Abitibi-Témiscamingue.

«Appuyer Hydro-Québec dans ses projets d’expansion d’électrification des réseaux de transport routier du Québec est essentiel pour accélérer nos efforts vers un avenir propre. Hydro-Québec est un partenaire important qui nous mènera vers un avenir à faibles émissions polluantes et qui stimulera une économie axée sur l’énergie propre, nous incitant à faire des choix intelligents en matière de transport tout en créant des emplois durables et de qualité au Québec et ailleurs au Canada», a déclaré Amarjeet Sohi, ministre des Ressources naturelles du Canada, lors de l’annonce de l’aide financière au Salon de l’auto de Montréal mercredi matin

«Pour assurer le succès de l’électrification des transports au Québec, il devenait essentiel d’accélérer le développement de notre réseau de recharge rapide. Notre volonté est de bien répondre aux besoins des conducteurs de véhicules électriques qui nous ont demandé plus de bornes rapides et de rassurer les futurs acheteurs quant à la disponibilité de notre réseau», a ajouté France Lampron, directrice Électrification des transports chez Hydro-Québec.

Toutes les nouvelles concernant le déploiement des BRCC peuvent être lues à www.facebook.com/lecircuitelectrique

+

DÉPLOIEMENT DE BORNES RAPIDES HIVER-PRINTEMPS 2019

Déjà en service depuis le début de l’année (22 bornes rapides) :

  • Contrecœur (2 bornes rapides)
  • Repentigny (2 bornes rapides)
  • Saint-Apollinaire (superstation de 4 bornes rapides)
  • Sainte-Jeanne d’Arc (1 borne rapide)
  • Saint-Félicien-du-Sacré-Cœur (1 borne rapide)
  • Sept-Îles (2 bornes rapides)
  • Stoneham-de-Tewkesbury (2 bornes rapides)
  • Saint-Ours—Immaculée-Conception (1 borne rapide)
  • Laval (6 bornes rapides) 
  • Anse Saint-Jean (1 borne rapide)

À venir d’ici la fin du printemps (49 bornes rapides) : 

  • Laval (2 bornes rapides) 
  • La Tuque (2 bornes rapides) 
  • Saint-Donat (1 borne rapide) 
  • Lachute (superstation de 4 bornes rapides) 
  • Terrebonne (2 bornes rapides) 
  • Saint-Michel-des-Saints (1 borne rapide) 
  • Magog (1 borne rapide) 
  • Donnacona (2 bornes rapides) 
  • Les Escoumins (2 bornes rapides) 
  • Saint-Hyacinthe (1 borne rapide) 
  • Beaconsfield (2 bornes rapides) 
  • Candiac (2 bornes rapides) 
  • Pointe-aux-Trembles – Montréal (2 bornes rapides) 
  • Saint-Eustache (2 bornes rapides) 
  • Dégelis (1 borne rapide) 
  • Rouyn-Noranda (1 borne rapide) 
  • Boisbriand (2 bornes rapides) 
  • Rosemont–La Petite-Patrie – Montréal (4 bornes rapides) 
  • Kirkland (2 bornes rapides) 
  • Shawinigan (superstation de 4 bornes rapides) 
  • Saint-Alexis-des-Monts (1 borne rapide) 
  • Beauharnois (2 bornes rapides) 
  • LaSalle (2 bornes rapides) 
  • Sainte-Julienne (1 borne rapide) 
  • Longueuil (2 bornes rapides) 
  • Saint-Jérôme (1 borne rapide)

Source : Hydro-Québec