Arts et spectacles

L’art s’invite chez les scientifiques

Artistes, scientifiques ou animateurs 3D ; les créateurs mis en valeur à la soirée Galatecha sont un peu des trois. Le samedi 20 octobre, l’événement explorera l’intersection des disciplines avec une palette éclectique d’œuvres locales novatrices.

La soirée à saveur futuriste brouillera la frontière entre les réalités matérielle et virtuelle au Musée des sciences et de la technologie, entre 20 h et minuit.

Livres

Convier les enfants à la lecture

La Bibliothèque de Chelsea invite les enfants à Lire à un chien de Thérapie, samedi 20 octobre à 10 h 30.

Cette initiative unique en son genre, conçue pour motiver les enfants à lire à travers le programme Reading Education Assistance Dogs® (READ), s’inscrit dans le cadre de la Semaine des bibliothèques publiques, dont la 20e édition se déroulera à travers le Québec du 20 au 27 octobre.

Arts et spectacles

Le chant du cygne d’un conquérant

CRITIQUE / Dans Le Tigre bleu de l’Euphrate, toute la mégalomanie et les parts d’ombre d’Alexandre le Grand ont été imagées dans un monologue signé Laurent Gaudé. L’ultime discours du conquérant sur son lit de mort, prononcé par Emmanuel Schwartz seul, devient un spectacle puissant et évocateur, à la conjecture de trois talents exceptionnels.

Le metteur en scène Denis Marleau a visé juste en confiant l’entière interprétation du spectacle à Emmanuel Schwartz. Le comédien a fait resplendir la matière brute Gaudé lors de la première représentation ottavienne, mercredi soir au Centre national des arts (CNA).

Arts et spectacles

Les arts en bref

Les événements du jour dans le monde des arts d'Ottawa-Gatineau, en quelques mots.

Oscar Gustaf Rejlander en expo

Oscar Gustaf Rejlander s’est taillé une place majeure dans l’histoire de la photographie. Ayant vécu de 1813 à 1875, le Britannique d’origine suédoise a ouvert la voie à l’expérimentation avec cette « nouvelle » technologie. Le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC) présente Oscar G. Rejlander, artiste photographe, la première rétrospective jamais consacrée à la vie et à l’œuvre du « père de la photographie artistique ».

L’exposition compte 140 photographies, peintures, dessins et estampes de l’artiste, dont une section entière consacrée à Les deux façons de vivre, son photomontage réalisé en 1857 avec plus de 30 négatifs. 

« À travers cette exposition, j’ai cherché à reconsidérer à partir d’une perspective plus large la contribution de Rejlander à l’histoire de la photographie, avant et après la création de son œuvre Les deux façons de vivre, souligne Lori Pauli, conservatrice de la photographie à l’Institut canadien de la photographie du MBAC. Les photographies de Rejlander témoignent de l’acuité de son regard sur la condition humaine, que ce soit par l’observation amusée de la vie quotidienne, ou par la tendre compassion qui s’exprime dans ses images d’enfants. » Oscar G. Rejlander, artiste photographe gardera l’affiche jusqu’au 3 février 2019.