Arts

Une récompense de 500$ pour le bâton de parole

Le Producteur de l’émission «Mix Métier» Mark Chatel offre 500$ de récompense pour le retour du bâton de parole que le crieur Daniel Richer (dit Laflêche) a perdu. Le bâton a été égaré dans l’après-midi du jeudi 9 août, au parc Major, à l’issue du tournage de l’émission destinée à TFO.

En quittant les lieux, M. Richer a oublié un sac dans lequel se trouvait son bâton. Une demi-heure plus tard, quand il est revenu le chercher, le sac avait disparu.

Ce mini-mât totémique autochtone, qui lui a remis par le peuple salish, a pour le crieur public une haute valeur spirituelle. 

Toute personne ayant des renseignements à ce sujet est invitée à les communiquer au 613-282-0894 ou au 819-684-2409.

Francophonie

Décès de l’animateur Marc Charbonneau

Le directeur général de la station FM 92.1 Est Ontarien a succombé à un cancer, a indiqué mardi la station de radio basée à Casselman, en partageant son deuil sur son fil Facebook.

«Marc était un homme d’exception. Toujours positif, toujours souriant, il nous aidait à voir la vie du bon côté et à surmonter les obstacles ensemble», indiquent deux employés du FM 92.1, Mathieu Manning et Jérémy Aubin, désolés d’avoir perdu un «capitaine, mentor et ami».

Très impliqué dans sa communauté, M. Charbonneau a cofondé le Festival de la Curd. Il a débuté sa carrière à la radio de CFML, à Cornwall. Au fil du temps, il a travaillé pour CJRC, CKCH, CHOD-FM, CIMF-FM, à la Presse canadienne ainsi qu’à la télé et à la radio de Radio-Canada.

«Nous allons énormément nous ennuyer de sa joie de vivre, ses blagues, ses conseils. Il sera toujours présent dans nos cœurs et veillera comme une bonne étoile sur la radio», témoignent MM. Manning et Aubin, dans un message conjoint.

Musique

Aretha Franklin «gravement malade»

DETROIT — La chanteuse noire américaine Aretha Franklin, interprète de grands succès comme «Respect» et «I Say a Little Prayer», est dans un état grave et reçoit des soins palliatifs, a-t-on appris lundi alors que les prières affluaient pour la «reine de la soul».

La chanteuse de 76 ans est «gravement malade à Detroit. Sa famille demande au public de prier et de respecter son intimité», a d’abord rapporté le journaliste Roger Friedman, un ami de la famille, sur son site Showbiz 411.

Selon le journal local Detroit News, qui cite plusieurs sources proches de la chanteuse, dont son ami l’animateur radio Tom Joyner, cela fait une semaine qu’elle reçoit des soins palliatifs.

«J’ai eu la chance de parler à Mme Franklin il y a une heure», a déclaré un journaliste de la chaîne WDIV en direct à l’antenne lundi midi.

«Pour l’instant, Aretha demande aux habitants de la ville de Detroit, sa maison, de prier pour elle», a-t-il ajouté, en précisant que la famille de la vedette avait demandé à la chaîne de ne pas donner plus de détails sur son état de santé.

«Tout le monde a peur», a déclaré à l’AFP le pasteur Robert Smith, qui officie dans l’église de Detroit, où le père d’Aretha Franklin était pasteur, et où elle a commencé à chanter dans son enfance.

«Je ne sais vraiment pas ce que ça sera de ne plus l’avoir», a-t-il ajouté.

Plusieurs artistes d’horizons très différents, de la rappeuse américaine Missy Elliott au chanteur britannique Boy George, lui ont souhaité un prompt rétablissement.

«Je prie pour la Reine de la Soul», a pour sa part tweeté la chanteuse de RnB Mariah Carey.

Comme elle, de nombreuses vedettes de la chanson américaine - Beyonce, Alicia Keys, Mary J. Blige en tête - ont été inspirées par Aretha Franklin.

«Spectacle miraculeux» 

Aretha Franklin, à qui un cancer a été diagnostiqué en 2010, a chanté pour la dernière fois en novembre 2017 au profit de la fondation d’Elton John contre le sida.

Son dernier concert avait eu lieu à Philadelphie, en Pennsylvanie, en août 2017. «C’était un spectacle miraculeux étant donné qu’Aretha combattait déjà l’épuisement et la déshydratation», souligne Roger Friedman sur son site.

Au printemps dernier, elle avait annulé une série de concerts, dont l’un prévu le jour de son anniversaire, pour des raisons de santé.

Au cours de sa longue carrière, la chanteuse a remporté 18 Grammy Awards, les récompenses musicales les plus prestigieuses. C’est notamment la première femme à avoir été admise au «Rock and Roll Hall of Fame», le panthéon américain du rock, en 1987, quatre ans après sa création.

Parmi ses principaux succès figurent (You Make Me Feel Like) A Natural Woman, Day Dreaming, Jump to It, Freeway of Love ou encore A Rose Is Still A Rose.

Elle possède une rue à son nom dans la ville de Detroit, capitale de la compagnie de disques Motown.

En 2005, elle avait reçu du président George W. Bush la médaille de la Liberté, la plus haute distinction américaine pour un civil.

En janvier 2009, elle avait chanté pour l’investiture du président Barack Obama, premier président afro-américain de l’Histoire des États-Unis, après avoir chanté pour l’investiture du précédent président démocrate, Bill Clinton, en 1993.

Arts et spectacles

L'effondrement d'une plateforme à un festival en Espagne fait 300 blessés

MADRID - Plus de 300 personnes ont été blessées, dont neuf gravement, dans l’effondrement d’une plateforme dans la nuit de dimanche à lundi lors d’un festival de musique à Vigo (nord-ouest de l’Espagne), ont indiqué lundi les autorités locales.

La plateforme de bois et de béton, d’une longueur de 30 mètres et d’une largeur de 10 mètres, située au bord du port, était remplie de spectateurs regardant un concert de rap dans le cadre du festival O Marisquiño lorsqu’elle s’est soudainement effondrée dimanche peu avant minuit.

«Un total de 377 personnes ont été traitées» dont sept étaient encore hospitalisées lundi à 18h30 (16h30 GMT), a indiqué dans un communiqué le gouvernement régional de Galice, région où est située Vigo.

Dans la matinée, Jesus Vazquez Almuiña, chargé de la santé au sein de l’exécutif régional, faisait état de neuf personnes, deux d’entre elles mineures, dans une situation «grave, avec fractures, traumatismes crâniens, pneumothorax».

La grande majorité des autres victimes sont blessées légèrement, avec des contusions.

La police et les services d’urgence se sont mobilisés pour «sortir les jeunes hommes et femmes très rapidement», a déclaré le maire de Vigo, Abel Caballero. «Cela aurait pu être un accident beaucoup plus grave», a-t-il souligné.

Comme la plateforme était située au bord du port, les autorités ont déployé «des plongeurs» ainsi qu’une «caméra thermique car je craignais que quelqu’un ait pu être coincé dessous» mais «heureusement il n’y avait personne», a poursuivi le maire.

‘Les gens me tombaient dessus’

Les témoins et les victimes ont raconté dans les médias espagnols la panique qui a suivi l’effondrement.

«Le sol est descendu comme dans un ascenseur. Cela a duré cinq secondes. Il s’est dérobé et nous sommes tous tombés. Les gens me tombaient dessus», a témoigné Aitana Alonso dans le journal local El Faro de Vigo.

«J’ai eu du mal à sortir (...) mon pied était coincé dans l’eau. J’ai réussi à le retirer et un garçon m’a donné la main pour que je sorte», a-t-elle ajouté. «J’avais des gens sous moi qui criaient qu’ils ne pouvaient pas sortir. J’étais très nerveuse. J’essayais (de sortir) mais je retombais», a-t-elle encore dit.

Selon les témoignages recueillis par El Faro de Vigo, la plateforme a cédé durant la première chanson du rappeur Rels B, qui avait demandé au public de sauter.

«Beaucoup de courage à tous les blessés», a écrit l’artiste sur Twitter en déplorant l’accident.

Les organisateurs du festival gratuit de culture urbaine, qui attire chaque année 160.000 personnes à Vigo, ont assuré dans un communiqué que les concerts «remplissaient les conditions de sécurités requises». Les autorités locales tentaient de comprendre lundi les causes de l’accident.

«Cela peut être dû à un excès de poids, à une surcapacité», a indiqué à la télévision publique espagnole le président de l’autorité portuaire de Vigo, Enrique César Lopez Veiga. Il pourrait s’agir d’un «problème structurel car la partie supérieure est en bois mais ce qui est étrange est que le béton» ait lui aussi cédé, a-t-il ajouté.

Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a exprimé sur Twitter sa «solidarité aux blessés du festival», à qui il a souhaité «un rétablissement rapide».