La sortie de Wonder Woman 1984 est repoussée au 14 août.
La sortie de Wonder Woman 1984 est repoussée au 14 août.

Wonder Woman 1984 repoussé en août

Éric Moreault
Éric Moreault
Le Soleil
Décidément, même les héros du cinéma doivent baisser les bras dans le COVID-19. Après James Bond et Natasha Romanoff, c’est au tour de Wonder Woman de retarder son apparition sur grand écran. Le studio Warner a décidé de repousser la sortie du deuxième long métrage centrée sur l’Amazone du 5 juin au 14 août.

Les sommes en jeu étant immenses et les cinémas étant fermés presque partout dans le monde en raison de la pandémie, on peut comprendre les calculs en cours — Wonder Woman (2017) a fait plus d’un milliard $ de recettes. Toby Emmerich, le président du studio, n’a pas fait de cachette : «Nous espérons que le monde sera un endroit plus sûr et sain d’ici là.»

Patty Jenkins, qui était aussi réalisatrice du premier long métrage, a abondé dans le même sens dans un message sur Twitter, soulignant qu’elle croit au «pouvoir du cinéma sur grand écran».

Warner a profité de l’occasion pour annoncer qu’In the Heights, l’adaptation de la comédie musicale de Lin-Manuel Miranda; Scoob, film d’animation basé sur le personnage de Scooby-Doo; et Malignant, du maître de l’horreur James Wan, étaient repoussés à une date indéterminée.

Plusieurs superproductions printanières sont passées à la trappe dernièrement. Outre le 007 et Veuve noire, Mulan, Rapides et dangereux 9 ainsi qu’Un coin tranquille 2 sont dans les limbes.

Les films de l’été demeurent au calendrier (pour l’instant) puisque tout le monde espère que le pire de la crise sera passé. Seule exception : Les Minions 2 : Il était une fois Gru. Le long métrage d’animation ne sera pas prêt en raison de la fermeture du studio de production en France.