Voyages astraux

Des créations qui nous font planer, à des milles du monde terrestre

Houston, on n’a pas de problème !

La formation montréalaise Galaxie revient en Outaouais le 4 octobre. Alors que le groupe a souvent joué au Minotaure à guichets fermés, il se produira cette fois à la salle Jean-Despréz. Galaxie surfe sur la vague de son quatrième album Super Lynx Deluxe, qui multiplie les écoutes depuis sa sortie en février. Son style électro/rock lourd et métallique fait énormément plaisir aux fans — nous compris. Un spectacle qui s’annonce lévitatif.

***

Lune de miel

Le 21 septembre, une longue attente prendra fin alors que Slash et Myles Kennedy and The Conspirators dévoileront Living the Dream. Le quatrième album solo de Slash avait d’abord été annoncé en 2015 et devait être enregistré en 2016. Mais au grand malheur — ou au grand bonheur — des fans du guitariste chevelu et chapeauté, leur idole a réintégré Guns’N’Roses, ce qui a suspendu la production de l’album. Living the Dream sera le troisième fruit de l’heureuse union entre le guitariste légendaire et Myles Kennedy.

***

MØ au pays de l’imaginaire

Il était une fois une chanteuse danoise qui s’appelait MØ (prononcé « meu »). Un jour, en 2014, MØ fit un album pop synthé qu’elle nomma No Mythologies To Follow et qui fit beaucoup, beaucoup de fans. MØ était heureuse et voulait partager son bonheur avec ses nouveaux amis. Après leur avoir fait cadeau d’un EP surprise, elle les amènera au pays des merveilles dans un deuxième album qui s’appelle Forever Neverland et qui parle d’« amour imaginaire et du fait de vivre dans une bulle ». À partir du 19 octobre, MØ et ses fans vivront heureux, et auront bien le nombre d’enfants qu’ils voudront.


MØ (prononcé « meu »)

***

Bientôt légal ?

Dans la catégorie « Vivement le 17 octobre », deux artistes nous donnent (presque !) envie d’assister à la légalisation de substances autres que le cannabis. Les pionniers du hip-hop américain Cypress Hill présenteront le 28 septembre leur album Elephants On Acid. Les attentes sont élevées pour ce dernier-né d’une série de neuf, qui sort huit ans après son prédécesseur. Le membre du groupe Muggs a pris soin de tisser des sonorités inspirées du rock psyché et dont l’effet se veut « comme si vous aviez pris des drogues hallucinogènes ». Dans des notes plus rock, Cowboys Junkies sera au Centre des arts Shenkman le 11 octobre. Ce spectacle s’inscrit dans la tournée qui suit l’apparition de l’album All That Reckoning en juillet dernier, et dont la trame phare, Sing Me A Song, rappelle le rock alternatif d’une autre époque. Très groovy.

Cypress Hill

***

Comme au jardin d’Éden

Sur la pochette d’Essenciel, la chanteuse française Zazie pose nue, dans une vieille maison, la poitrine cachée par une toile sur laquelle le titre de son nouvel album a été écrit en graffiti. Après 26 ans de carrière, Zazie ne cesse pas d’oser. La pièce Speed annonce un tout électro-rock assez planant. À écouter le 7 septembre.

La chanteuse française Zazie

***

Danses vespérales

Vêpres : du latin vespera, soir. Partie de l’office liturgique que l’on célèbre au coucher du soleil (tiré du Larousse 2019). Du 1er au 3 novembre, le Royal Winnipeg Ballet du Canada met en scène la prière du soir dans Vespers, chef-d’œuvre baroque de Claudio Monteverdi (1610). Le spectacle met en vedette la ballerine étoile Evelyn Hart dans un univers mythologique où sont explorés les rapports de l’humanité avec la nature et le monde spirituel.