La formation gatinoise Introspection reprend avec un succès croissant les grands succès de Pink Floyd.
La formation gatinoise Introspection reprend avec un succès croissant les grands succès de Pink Floyd.

Une nouvelle plate-forme de diffusion québécoise s’intéresse aux musiciens de l’Outaouais

La boîte de productions audiovisuelles Unimage.TV, qui a des antennes en outaouais et dans la grande région de Montréal, lance une nouvelle plate-forme de diffusion.

Son projet, baptisé Hors-série, permettra à des artistes québécois de diffuser des prestations sur le Web, et ce dès le 17 juillet. Le groupe gatinois Introspection sera l’un des premiers à y participer.

L’accès à ces «spectacles interactifs en ligne» sera payant.

Les artistes auront accès à «une véritable scène» et à un équipement professionnel en ce qui concerne la sonorisation et les éclairages, précise unimage.TV, qui mettra à leur disposition «le matériel nécessaire à la production d’une émission de télévision multicaméra en direct». 

Les événements seront enregistrés en direct d’un studio situé à Repentigny, et administré par l’entreprise Show Factory, partenaire du projet souligne le responsable des communications d’unimage.TV, Cédrick Léveillé.

Introspection, un groupe gatinois spécialisé dans les reprises du répertoire de Pink Floyd, sera la deuxième formation à ouvrir le bal. La bande sera à l’écran le mardi 21 juillet 2020 à 20h.

Hors Série débutera officiellement 17 juillet avec la diffusion (à 19h) d’un spectacle «clin d’œil» à Francis Cabrel interprété par le tandem montréalais Jean-Jacques Bourdeau et Jean-Claude Béliveau. 

Les concerts seront diffusés sur Le point de vente, plateforme accessible tant par un ordinateur traditionnel que via les tablettes électroniques et téléphones «intelligents».

Jean-Jacques Bourdeau et Jean-Claude Béliveau consacrent en duo un spectacle «clin d’œil» au répertoire de Francis Cabrel.


«Nous voulions démontrer que c’était possible de pousser le concept actuel plus loin, afin de retrouver la dynamique, la vie et l’âme de nos artistes», explique l’un des instigateurs du projet, Renaud Lussier.

«En ces temps difficiles», il estime «impératif de continuer à produire et à diffuser des événements de qualité, pour conserver l’intérêt des téléspectateurs et offrir à notre culture la prestance qu’elle mérite».

Les prestations seront exclusivement financées par la vente de billets, indique unimage.TV, en soulignant qu’artistes et producteurs «ont accepté de prendre [ce] risque [financier] afin de soutenir l’industrie. »

«Depuis le début de la pandémie, nous travaillons d’arrache-pied pour élaborer une stratégie afin de supporter le milieu de la culture québécoise, les artistes et les artisans», expose la firme sur la page Facebook qu’elle consacre à Hors-série.

Les instigateurs du projet disaient mettre lundi 13 juillet les touches finales à leurs opérations de «vérifications techniques».

La programmation sera disponible ici, à mesure qu’elle se précisera.