Under the Streetlight, par Boyz II Men ***1/2

Une bonhomie intemporelle, des textes au charme suranné et ces voix, inaltérables.

Déjà, il y a 25 ans, les Boyz II Men avaient une bonne bouille et le sens de la bidouille. Leur nouveau disque goûte la nostalgie d’un romantisme sépia peu soucieux du qu’en dira-t-on.

Toisant sans mal la jeune garde hip hop survoltée, les vétérans Nathan Morris, Shawn Stockman et Wanya Morris retrouvent comme par enchantement harmonie et panache en mêlant leurs voix.

Pour célébrer son quart de siècle, le trio signe un come-back idéal avec cet album-hommage aux grands classiques qui les ont vu grandir.

Au programme : Why do fools fall in love (Frankie Lymon & The Teenagers), Stay (Maurice Williams & the Zodiacs) ou encore I only have eyes for you (The Flamingos). Les bruitages vocaux en sourdine font immanquablement sourire : ça gronde, ça murmure, ça claque et onomatopète. A cappella, c’est tout simplement l’extase ! (I’ll come running back to you).

Un délicieux florilège pour célébrer leur amour des vinyles Motown patinés.