Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Un documentaire sur le slam québecois et sur SlamOutaouais [VIDÉO]

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
Article réservé aux abonnés
La slameuse gatinoise Annie St-Jean, l'auteur David Goudreault, ancien gagnant de la coupe du monde de slam (et chroniqueur pour le réseau des coops de l'information Cn2i) ainsi que plusieurs figures éminentes de la scène slam au Québec se retrouvent au centre du documentaire Je slame, tu slames, que diffusera Unis TV lundi 3 mai.

Ce documentaire réalisé et produit par Jean Fugazza invite à plonger dans l’univers du slam.

Dans son état des lieux, le réalisateur part ainsi à la rencontre de slameurs et slameuses réputé.e.s, dont le fondateur de la Ligue québécoise de slam, Ivy, Amélie Prévost et Queen KA – le duo sera d'ailleurs au Cabaret la Basoche d'Aylmer le 8 mai pour y proposer le spectacle Fol ouvrage (torcher des paillettes) – ainsi que Thomas Langlois, André Marceau, Pilote le Hot, Marc Smith, et bien d'autres.

Tout en suivant d’anciens gagnants de la coupe du monde comme David Goudreault et Amélie Prévost, Je slame, tu slames n'oublie de faire un détour par Gatineau, pour bavarder avec la slammestre de SlamOutaouais, Annie St-Jean, qui coordonne et anime les joutes de slam de la ligue régionale dans le Vieux-Hull.

Les Québecois, constate Jean Fugazza, sont de plus en plus nombreux à participer aux soirées de slam organisées à travers la province, et ils sont «conquis» par la «liberté stimulante » de cette poésie faite pour l'oralité, et pour être interprétée devant public.

«Une soirée slam c'est un moment de partage incroyable où on vit la démocratie de la poésie», témoigne Annie St-Jean.

Des slameurs de tous âges s'emparent du micro, profitant d’un «espace de liberté totale, même si les règles du jeu sont strictes : trois minutes, pas de musique ni d’accessoires et cinq juges qui notent les performances» résume le réalisateur.

À la fin de la saison, le gagnant du Grand slam du Québec – la compétition provinciale – part représenter le Québec à la Coupe du monde de slam de poésie tenue à Paris.

Annie St-Jean, la slammestre de SlamOutaouais

Et le Québec ne manque pas de talents, puisque la province a remporté à trois reprise un titre de champion du monde. Le rappeur gatinois D-Track (David Dufour) avait d'ailleurs remporté le titre de champion québécois en 2013 ; il avait ensuite décroché la 4e place de la compétition mondiale organisée à Paris en 2014.

Jean Fugazza

Jean Fugazza, qui cumule plus de trente années d’expérience dans le domaine du cinéma et de la télévision en Europe et au Canada, a été producteur chez Zone3 avant de fonder en 2011 sa propre compagnie, Les Productions Ecranhia.

Je slame, tu slames lui permet de revenir à la réalisation.

Ce long métrage (48 minutes) a été présenté en première à la plus récente édition du Festival International du Film sur l’Art (FIFA),

Le documentaire sera diffusé le lundi 3 mai à 21 h sur les ondes d’Unis TV. Il sera ensuite disponible en rattrapage sur le site web de la chaîne.


* * *

Renseignements: Facebook ; Ecranhia

David Goudreault