Le président d'honneur du 40e SLO, Stefan Psenak, ainsi que la directrice générale de l'événement, Anne-Marie Trudel.

Un 40e Salon du livre «audacieux»

Pour son 40e anniversaire, le Salon du livre de l’Outaouais (SLO) lance un défi aux curieux comme aux habitués : celui d’« oser ».

« Ose le SLO », invitent les affiches du rendez-vous littéraire qui prendra place au Palais des congrès de Gatineau du 28 février au 3 mars 2019.

La présidence d’honneur est confiée à Stefan Psenak, dramaturge, nouvelliste, romancier et poète. Depuis sa première visite au Salon en 1991 comme journaliste pour La Rotonde, il y est revenu comme auteur, comme éditeur et comme conseiller municipal. « J’ai rencontré des gens qui comptent dans ma vie au Salon », mentionne le directeur général de Vision Centre-Ville. Il y a notamment croisé pour la première fois l’écrivain et animateur Stanley Péan, « qui est comme un frère pour moi ». D’autres rencontres furent plus brèves, mais marquantes, comme celles avec Jean-Noël Pancrazi, Albert Jacquard ou Gaston Miron — « ce n’est quand même pas rien ! lance-t-il en riant. J’ai eu l’occasion de partager mon premier livre avec lui. Le lendemain, il est venu m’en parler avec beaucoup de générosité. Je dirais même trop... »

Quarante ans, « c’est l’âge de la maturité, et c’est peut-être aussi l’âge où on peut se permettre de sortir des sentiers battus, ajoute le président d’honneur. Oser, c’est faire éclater le cadre purement commercial du geste de vendre un livre. C’est vraiment de faire en sorte de créer des moments de rencontre et que les gens qui viennent ne repartent pas seulement avec un ou des livres, mais avec un souvenir, une phrase qui les aura marqués. »

Stefan Psenak partage son « beau rôle » avec quatre invités spéciaux — un pour chaque décennie du SLO. Aux représentants de l’Outaouais et de l’Ontario français, Catherine Bellemare et Éric Mathieu, s’ajoutent Marc Séguin et Edem Awumey. La chanteuse, actrice et auteure Stéphanie Lapointe sera l’ambassadrice de la littérature jeunesse ainsi que la porte-parole de la Tournée Jeunesse Desjardins. Quatre autres invités d’honneur seront dévoilés en février.

La programmation du 40e SLO veut faire sortir le rendez-vous des bibliophiles hors du Palais des congrès et hors de ses dates habituelles. Les premiers événements ont eu lieu en septembre et novembre dernier, lors du Cabaret des variétés littéraires et du Grand entretien avec Michel Tremblay. À venir : la lecture-spectacle Océans de James Hyndman, tirée du roman éponyme signé par le comédien. Océans sera présenté le vendredi 1er mars. Toujours en formule « hors les murs », la Maison Fairview se transformera de nouveau en Bordel littéraire. L’an dernier, les curieux avaient découvert une quinzaine de poètes en liberté, le temps d’une nuit de poésie déambulatoire sur le thème de l’érotisme. Une soirée de poésie précédera le Bordel littéraire au bistro-brasserie Gainsbourg.

En plus d’un droit d’entrée pour les quatre jours de l’événement, le bracelet-passeport comprendra un accès pour les événements hors les murs.

Prix du livre pour la jeunesse

Pour sa « bande défilée » Phallaina, Marietta Ren sera couronnée du Prix du livre enrichi francophone pour la jeunesse remis par l’Ambassade de France au Canada. 

Pour une troisième année, cette récompense souligne l’expertise et l’innovation numériques dans le monde de l’édition. 

Dans Phallaina, l’histoire d’une jeune fille qui souffre de crises hallucinatoires se lit et s’écoute en la faisant défiler à l’horizontale sur une tablette électronique ou un téléphone intelligent. L’auteure établie à Paris recevra une bourse de 1 500 $, une campagne de promotion au SLO ainsi qu’un séjour dans la région pour présenter son œuvre.