Selon le CRTC, le groupe TVA pourra faire « rayonner » les chaînes d'Évasion et de Zeste.

TVA peut acquérir Évasion et Zeste

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) permet au Groupe TVA d’agrandir son répertoire de chaînes spécialisées, avec l’acquisition d’Évasion et Zeste.

Dans une décision rendue lundi, le CRTC juge que la transaction « sert l’intérêt public et favorise l’atteinte des objectifs à l’égard du système canadien de radiodiffusion, énoncés dans la Loi sur la radiodiffusion ».

Selon le CRTC, le groupe pourra faire « rayonner » ces chaînes et ainsi « favoriser la production d’émissions originales de langue française de qualité et la promotion du talent canadien ».

Quant au facteur de la diversité des voix dans ce secteur, le CRTC estime que l’ajout de ces chaînes aux revenus modestes « ne changera pas de manière importante la position occupée par Québecor par rapport aux autres joueurs dans ce marché ».

Le CRTC aurait refusé une transaction qui permettrait au groupe de dépasser le seuil de 45 % qu’il s’est fixé dans sa politique de la diversité des voix, ajoute-t-on.

Le Groupe TVA devra remplir certaines conditions, notamment de conclure une entente avec Fonds des médias du Canada, Téléfilm Canada et le Fonds Québecor pour confirmer que les fonds « serviront à des fins de scénarisation et de développement de concepts de langue française ».

Dans un communiqué, l’entreprise se réjouit de cette décision qui permettra de « diversifier encore davantage l’offre de contenus télévisuels ».