L'émission Traces, animée par Michel Picard, sera diffusée sur le réseau MATV à compter du 25 septembre.

Traces: des archives d'ici prennent voix et vie

En compagnie de 12 archivistes et par le biais de « beaucoup, beaucoup de photos en noir et blanc », l'animateur Michel Picard part sur les Traces de l'histoire outaouaise, dans le cadre d'une série diffusée sur le réseau MAtv, à compter du 25 septembre, à 19 h 30. La série se déclinera en 12 thèmes, allant des grands feux de Hull au rôle de la Commission de la capitale nationale (CCN), en passant par quelques incontournables figures, tels Mackenzie King et Philémon Wright.
« Je pensais bien connaître l'Outaouais et son histoire, mais j'ai appris beaucoup pendant les tournages de la série. L'émission va assurément permettre aux gens, notamment aux plus jeunes, de découvrir ou de redécouvrir des pans de l'histoire régionale », soutient Michel Picard, qui effectue, avec Traces, un retour à la télévision.
L'animateur cite en exemple les incendies qui ont ravagé Hull le siècle dernier. « Avant que les syndicats des pompiers existent, on comptait sur des volontaires. Lors des grands feux, ils étaient quatre, incluant le chef, sans autre équipement que des seaux pour tenter d'éteindre les flammes ! »
Chaque thème exploré dans le cadre de Traces est associé à un archiviste invité spécifique, oeuvrant soit à Bibliothèque et Archives du Canada, à Bibliothèque et Archives nationales du Québec, à la Ville de Gatineau ou au Centre régional d'archives de l'Outaouais. 
« Le concept, c'est de partir d'archives rares, visuelles et parfois sonores, que le public n'a jamais vues même si elles sont disponibles », précise M. Picard.
Dans la première émission, Nathalie Gélinas se penchera sur le développement des services d'incendie en revenant sur les grands feux, à l'aide du fonds des Services des incendies de la Ville. 
Plus tard au cours de la saison, Marcelle Cinq-Mars reviendra sur la participation de la population outaouaise à l'effort de guerre ; Marc St-Jacques revisitera le passé sous l'angle des petites et grandes causes judiciaires ayant secoué la région ; et Théo Martin relatera les débuts de Hull grâce au fonds Philémon-Wright, entre autres.
Les entrevues réalisées par M. Picard ont été minutieusement montées et imagées par la réalisatrice France Biron.
Épisode dédié à Champlain Marcil
Les épisodes de 30 minutes incluent aussi des capsules sur des aspects plus pointus du sujet abordé. 
Ainsi, dans l'émission du 3 octobre prochain retraçant le travail de l'ancien photographe du Droit Champlain Marcil, décédé en 2010, la capsule sera l'occasion de rappeler l'importance et les défis de préserver des négatifs, et autres documents d'archives.
« Champlain Marcil a capté au moins quatre décennies d'histoire d'ici à lui seul, mentionne Michel Picard. Il avait notamment photographié toutes les écoles et les églises de la région, une à une. Et des soldats posant devant le Château Laurier avant de partir au front, il en a fait ! Il avait pris soin d'identifier chacune des photos qu'il avait prises. »
En 1989, M. Marcil a légué ses plus de 135 000 photographies à Bibliothèque et Archives nationales du Québec.
La diffusion de Traces s'étalera sur les 12 prochaines semaines, sur les ondes de MAtv. L'émission sera présentée sur le réseau.